Archives de catégorie : Brèves de vestiaires

Coupe du Monde 2014 : une marque brésilienne vend des T-shirts provocateurs… et taxés d’homophobie

Sergio-K-Copa-do-Mundo-2014-05Les supporters brésiliens pourront porter les maillots de la sélection nationale pour soutenir la Seleçao ou investir dans une série de T-shirts de la marque de vêtements Sergio K aux slogans provocateurs : Zidane is over, Messi bâtard ou Balotelli is a loser… Un second degré assumé et des boutades irrévérencieuses selon le créateur de la marque.

sergio1

Mais deux autres modèles sont accusés de porter un message homophobe : C. Ronaldo is gay (Cristiano Ronaldo est homo), Maradona Maricon (Maradona pédé). Si le créateur de la marque se défend de délivrer un message insultant à l’égard des homosexuels et parle de simples provocations, les sites AAVAZ et All Out ont lancé une pétition pour protester contre la mise en vente de ces T-shirts.

Les modèles en question, en plus de faire le buzz pour la marque, ont connu un grand succès et se sont vendus très rapidement au prix de 85 $ l’unité.

Sacré Samuel Eto’o

Samuel Eto'o sous le maillot de l'Inter Milan. Photo : Steindy.commons.wikimedia.org.cc
Samuel Eto’o sous le maillot de l’Inter Milan. Photo : Steindy.flickr.cc

Samuel Eto’o parle de lui à la 3ème personne et ne tarit pas d’éloges à son sujet. Il est l’un des meilleurs attaquants du monde mais n’a jamais brillé par sa modestie, comme il a pu briller par son talent et ses performances dans les clubs où il a joué. Sa dernière sortie au sujet de Guardiola est à l’image des déclarations qui ont ponctué sa carrière. Florilège.

« J’ai rappelé à Guardiola quand il est arrivé qu’il avait été un bon joueur et pas un grand joueur »
Dans l’émission Club du dimanche diffusée sur beINsports dimanche 23 mars 2013, l’attaquant camerounais parle de ses relations avec l’ancien entraîneur du FC Barcelone. Sans tabou.

[Interview beIN SPORTS] Quand Samuel Eto’o… par beINSPORTS

« Pour me perturber, il en faut plus… Je suis Samuel Eto’o »
Alors qu’il se sait suivi et filmé par une caméra de Canal +, José Mourinho remet en cause l’âge et les qualités du joueur. Histoire de piquer un peu l’attaquant qu’il connaît bien après leur passage commun à l’Inter Milan. Réponse de l’intéressé.

« Je parlerai à votre patron »
Après une défaite des Lions du Cameroun contre le Sénégal, Samuel Eto’o s’en prend directement à un journaliste. Menaces en prime.

« Anzhi a fait une offre à la hauteur de mon talent »
Samuel Eto’o signe en 2011 à l’Anzhi Makhachkala, un club russe dirigé par un milliardaire. Le transfert est estimé à 27 millions d’euros pour un contrat de trois ans. Il signe un contrat qui lui rapporte 20,5 millions d’euros par an et devient alors le joueur de football le mieux payé du monde. Sans complexe.


Bonus Track :

Parce que, quand même, Eto’o, c’est la classe.

Plus de la moitié des Français suivront la Coupe du monde

64 % des Français ont l’intention de suivre le prochain mondial au Brésil ! KantarSport a dévoilé les résultats de son étude « La Coupe du Monde 2014 à la loupe » réalisée en ligne auprès d’un échantillon de 1 000 personnes de 15 à 65 ans, représentatif de la population française.

Les tribunes de supporters brésiliens. Photo : sophie_pr.flickr.cc
Photo : sophie_pr.flickr.cc

Des Français présents pour la Coupe du monde…

Alors que la Ligue 1 n’a pas encore rendu son verdict, tous les yeux sont déjà tournés vers juin. La Coupe du monde 2014, comme lors de chaque édition, sera scrutée avec attention par plusieurs centaines de millions de personnes aux quatre coins du globe. Et la frénésie semble déjà gagner l’hexagone : 64 % des Français suivront ainsi la prochaine compétition organisée au Brésil. Encourageant pour un pays dont la culture footballistique n’est pas ancrée dans les mœurs !

Kantar Sport CDM 2014 Brésil 1

… Mais pessimistes sur le parcours des Bleus

Si les Français répondront présents pendant la compétition, ils restent néanmoins réalistes sur le parcours de la sélection tricolore. Seulement 5 % des personnes interrogées pensent que les Bleus atteindront le firmament du football international en remportant la Coupe du monde. Même avec Evra en arrière gauche ?

Kantar Sport CDM 2014 Brésil 2

La presse concurrencée par internet

Pendant cette compétition, la presse aura fort à faire. Plus de personnes se disent ainsi enclines à suivre la compétition sur internet que via la presse papier. 58 % des individus de 15 à 24 ans interrogés affirment même qu’ils vont suivre le Mondial… sur les réseaux sociaux ! L’Equipe, dont le nombre de tirages dépendra du parcours des Bleus, n’a plus qu’à prier sur une Equipe de France victorieuse…

Kantar Sport CDM 2014 Brésil 3

Coupe du Monde 2014 : TF1 retrouve le sourire

Si TF1 n’a pas encore trouvé d’acheteurs pour les 36 matchs du Mondial 2014 que la chaîne a mis en vente à l’automne 2013, elle a en revanche commercialisé les espaces publicitaires de la prochaine Coupe du monde. Le jackpot, à en croire les tarifs dévoilés.

Photo : Sylvain Naudin.flickr.cc
Photo : Sylvain Naudin.flickr.cc

TF1 a dévoilé en février dernier la commercialisation et le prix de ses écrans publicitaires lors des matchs de la Coupe du Monde 2014. Des tarifs qui varient en fonction du parcours de la France, mais qui restent élevés et laissent présager de belles retombées pour la première chaîne française.

357 600 euros pour le « golden spot »

Le premier prix pour un annonceur sera de 6 000 euros bruts pour 30 secondes de pub diffusées lors du match de poule Angleterre-Italie. Pour celles de l’équipe de France (Honduras, Suisse, Equateur), le spot de 30 secondes coûterait 185 000 euros. Un prix élevé pour des rencontres de poule, rendu possible grâce aux horaires des matchs des Bleus en prime time (21h).
Les tarifs publicitaires du reste de la compétition sont annoncés ainsi : 165 000 euros en huitième (42 000 sans la France), 175 000 euros en quart (67 000 sans la France), 215 000 en demi (107 000 sans la France).
Les tarifs les plus élevés sont prévus pour la finale : 357 600 euros les 30 secondes pour un spot diffusé entre les hymnes et le coup d’envoi du match si la France est en finale – le « golden spot », le jackpot.

La qualification de la France pour la Coupe du Monde ne gâche rien, financièrement parlant

On est loin des déclarations de Nonce Paolini, le PDG de la chaîne. En septembre 2013, il déclarait : « Le seul soir où TF1 gagne de l’argent avec l’équipe de France, c’est quand M6 diffuse le match. » Puis il lançait dans une interview au Figaro avant la qualification de la France contre l’Ukraine pour le Mondial : « Honnêtement, d’un point de vue financier, l’équipe de France n’est pas indispensable à TF1. » Mais quand même : la qualification de la France pour la Coupe du Monde ne gâche rien, financièrement parlant.

TF1 a dépensé 130 millions d’euros pour s’offrir les droits télés de la prochaine Coupe du Monde au Brésil. Depuis novembre 2013, elle a mis en vente 36 matchs, qui seront vraisemblablement diffusés sur des chaînes payantes : une volonté de la part de TF1 qui serait alors, contrairement au Mondial 2010, la seule chaîne gratuite à retransmettre les matchs. Une aubaine financière.

« Les Français et le football », dernière enquête réalisée par Ipsos

La Ligue de football professionnel a publié aujourd’hui une étude commandée par elle-même et l’Union des clubs professionnels de football auprès d’Ipsos. Réalisée entre le 1er et le 5 novembre dernier sur un échantillon de 2015 personnes, l’enquête, intitulée « Les Français et le football » apporte plusieurs enseignements sur l’image du football professionnel.

Ligue-1

Le football reste le sport N°1 des Français

Les dirigeants de l’UCPF et de la LFP peuvent être rassurés ! Le football garde une bonne marge d’avance sur ses concurrents en matière de popularité. 14 % des Français se disent passionnés par le football contre respectivement 8 et 7 % pour le rugby et le tennis. Reste maintenant à déterminer l’évolution de la popularité de ces sports d’une année sur l’autre, une évolution qui n’enchantera pas forcément les dirigeants du football français…

ipsos 1

Des Français masochistes : la Ligue 1 est leur compétition de clubs préférée

Les Français seraient-ils maso ? Alors que la plupart des rencontres de Ligue 1 fait office de succédané au somnifère, cette compétition reste la préférée des Français avec 68 % de réponses favorables. Elle est néanmoins talonnée par la Ligue des Champions qui atteint les 65 %. On en reparle demain soir pendant Evian Thonon Gaillard-Nantes ?

ipsos 2

39 % des supporters le sont d’au moins deux clubs français… Quelqu’un a dit footix ?

Près de la moitié des personnes interrogées se disant supporter l’est d’au moins deux clubs différents ! On ne parle pas de deux clubs à l’échelle européenne mais à notre petite échelle hexagonale ! De quoi faire bondir les plus conservateurs du ballon rond… Quand on voit des spécimens comme celui-ci, on ne peut que les comprendre dans un sens.

ipsos 3

Valbuena parmi les joueurs les plus emblématiques de la L1

Elle est belle notre vitrine ! Zlatan, Falcao, Cavani, Valbuena… Oui, Petit vélo figure en 4ème position des joueurs les plus emblématiques de notre championnat. Rien d’étonnant, qui oserait préférer James Rodriguez, Thiago Silva, André Ayew ?

ipsos 4

Pour plus d’infos, rendez-vous sur cette page.