David-Beckham-profil-PSG-mode

Beckham prend sa retraite : sa carrière en 5 dates

A 38 ans, David Beckham raccroche les crampons. S’en est fini des transversales millimétrées, des coups francs magistraux et des passes impeccables : le footballeur anglais, star sur la pelouse autant qu’en dehors, mannequin et people, arrête sa carrière après une dernière saison passée entre les Los Angeles Galaxy et le Paris Saint-Germain. Retour sur les dates marquantes de sa carrière de footballeur.

David-Beckham-profil-PSG-mode

2 avril 1995
C’est le premier match professionnel du jeune David Beckham sous les couleurs de Manchester United. Contre Leeds, il marque un but et gagne sa place de titulaire dans l’équipe. Formé au club, il y a passera 11 années, jouera 400 matchs, marquera 85 buts et y remportera des victoires marquantes : 6 fois champion d’Angleterre et une fois vainqueur en Ligue des Champions. Rien de tel pour lancer une carrière.

Juillet 2003
Beckham rejoint le Real Madrid à l’ère des Galactiques : Roberto Carlos, Raul, Zidane, Ronaldo… Il y réalise des matchs d’exception et y remporte le championnat espagnol en 2007, l’année même où il n’est plus titulaire, malmené par l’entraîneur italien Capello en délicatesse avec les dirigeants. C’est pourtant lui qui permet au Real de décrocher le titre de champion d’Espagne.

11 janvier 2007
La presse confirme la signature d’un contrat entre la star anglaise et les Los Angeles Galaxy. Il découvre la MLS, le championnat américain, et y réalise de bonnes prestations, jusqu’à être dans l’équipe-type de l’année 2011. Il éblouit le public par quelques coups francs dont il a le secret. Les résultats sont là : il remporte plusieurs titres dans le championnat américain.

Janvier 2009
C’est le début de piges en Europe : entre janvier et juin 2009, puis janvier et juin 2010, il rejoint le Milan AC pour quelques mois. Il retrouve l’Europe et le haut niveau. Malgré les blessures, il réalise de bons matches et inscrit quelques buts. Si physiquement, il n’est plus forcément à la hauteur de ce qu’exige l’Europe, il n’a en revanche rien perdu de sa précision. Le Milan AC apprécie et un retour possible en Europe n’est plus illusoire.

31 janvier 2013
Il signe avec le PSG son dernier contrat de footballeur professionnel et promet de reverser la part liquide de son salaire à une œuvre caritative. Sans briller sur le terrain, il est l’auteur de prestations correctes, se hisse en quart de finale de Ligue des Champions et est sacré Champion de France. Quelques mois en France, motivé par un nouveau défi sportif, de nouveaux contrats extra-sportifs ? Un petit tour – pas plus, et puis s’en va.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *