coupe

Les plus belles épopées européennes des clubs français

Peu de victoires finales mais de belles épopées : l’histoire des clubs français en Coupes d’Europe est marquée par de beaux parcours qui ont imprégné l’imaginaire collectif des supporters et des fans et construit l’histoire du football hexagonal. Retour sur ces épopées européennes qui ont enflammé le pays.

Le stade de Reims

1956 voit la première édition d’une coupe européenne : la Coupe des clubs champions européens. Le Stade de Reims, à l’époque surnommé « le grand Reims », y atteint la finale qui l’oppose au Real Madrid. Les français perdent 4 à 3 après avoir mené 2-0, au terme d’un match épique. Raymond Kopa, alors leader de l’attaque rémoise, quitte la Picardie ensuite pour rejoindre le Real Madrid.
3 ans plus tard, le Stade de Reims se hisse de nouveau en finale et y rencontre… le Real Madrid, avec Kopa en attaque. L’issue sera la même pour le « grand Reims ».

La finale 1956

L’AS Saint-Etienne

On se souvient de la chanson et de la ferveur qui régnait à cette époque : les Verts ont séduit l’Hexagone lors des coupes d’Europe 1975 et 1976. Demi-finalistes, défaits contre le Bayern de Munich en 1975, l’AS Saint-Etienne a l’occasion une année plus tard de prendre sa revanche contre les Bavarois, en finale cette fois à Glasgow, après un parcours impeccable. Mais l’Histoire retiendra les « poteaux carrés » et la nouvelle défaite. Rocheteau, Curkovic, Santini, les frères Revelli, Janvion ou encore Jean-Michel Larqué n’ont jamais remporté de trophées européens mais restent dans les mémoires les vrais et fameux Verts, ceux qui pratiquaient un jeu agréable, léché, efficace et qui ont écrit les plus belles pages de l’histoire du club.

Le but de Rocheteau contre le PSV Eindhoven, en prolongation de la demi-finale retour en 1976

L’OM

C’est l’épopée qui a le plus marqué les esprits, puisque victorieuse. Pour la première fois, un club français s’impose sur la scène européenne. En 1993, l’équipe emmenée par Basile Boli (auteur du but en finale), Di Meco, Sauzée, Boksic, Deschanps, Voller, Dessailly, Barthez ou encore Abedi Pelé, atteint une seconde finale européenne contre le Milan AC. Proche de l’exploit deux ans plutôt, les olympiens avaient échoué en finale contre l’Etoile rouge de Belgrade et ils sont bien décidés à l’emporter cette fois, contre une équipe italienne largement favorite. A la 43è minute, Basile Boli inscrit un but rageur de la tête et fait de Marseille le premier champion d’Europe français.

Le but de Boli en finale contre le Milan AC

Le PSG

Le PSG se hisse par deux fois en demi-finale de la Ligue des champions et échoue contre la Juventus en 1993 et contre le Milan AC en 1995. Mais les parcours ont laissé de grands souvenirs de football, marqués par l’effervescence autour du club et des matchs dont on se rappelle encore : le 4-1 infligé au Real Madrid de Butragueno, les victoires contre le Bayern de Munich ou encore l’élimination du FC Barcelone. Cette génération a enflammé le parc des Princes, Rai, Guérin, Ginola, Kombouaré, Valdo et surtout Weah en tête. En 1997, le club atteint la finale de la coupe d’Europe des vainqueurs de coupes, mais échoue contre Barcelone, après avoir éliminé Galatasaray et Liverpool.

Extrait du documentaire sur l’histoire du PSG et la victoire contre le Real Madrid

L’AS Monaco

C’est l’épopée française la plus récente en coupe d’Europe. L’AS Monaco, emmenée par son entraîneur Didier Deschamps, atteint la finale de la Ligue des Champions en 2004, après avoir battu et de belles manières, le Real Madrid de Zidane, Figo et Beckham, ou encore le Chelsea de Lampard, Desailly et Cole. Le collectif monégasque s’entend à merveille sur et en dehors du terrain et les joueurs prennent du plaisir. Des scores fleuves, des buts : Giuly, Rothen, Prso, Morientes, Evra y croient jusqu’au bout, mais sont battus en finale face au FC Porto, d’un certain José Mourinho.

L’excellent et long reportage de Canal Plus sur l’épopée de l’ASM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *