125616hp2

Le 11 du mois d’août en Ligue 1

Sirigu : arrivé du côté de la capitale pour un montant de 3,5 millions d’euros en provenance de Palerme, ce gardien est vite devenu le nouveau cauchemar de Douchez. Auteur de plusieurs arrêts réflexes de haut niveau, le portier italien a notamment écœuré les attaquants rennais lors de la 2ème journée.  Après plusieurs années de galères, le Paris Saint-Germain a enfin trouvé, en la doublure de Buffon en Nazionale, un gardien de classe mondiale.

Bedimo : le néo-montpelliérain s’est parfaitement intégré au groupe héraultais. Aussi bon défensivement qu’offensivement, il est, à l’image de son équipe, la bonne surprise de ce début de saison. L’international camerounais se voit notamment récompensé d’un joli but, le weekend dernier, lors de la défaite face à Lyon.

Koné : alors que tous les supporters lyonnais s’attendaient à accueillir une pointure en défense centrale, c’est finalement un certain Bakary Koné qui atterrit à Tola Vologe… A ne pas confondre avec son homonyme ivoirien, avec qui il ne partage que le nom ! Le burkinabé est  en effet doté d’un gabarit athlétique et d’un bon jeu de tête…on est loin des caractéristiques de l’ancien merlu ! Sur le terrain, le burkinabé a donc fait, très vite, taire les plus sceptiques. L’intérim, prévu à ses débuts, risque de se prolonger, puisque Cris sera écarté des terrains pendant encore quelques semaines…pour le plus grand bonheur des Gones ?

Ecuele Manga : la saison de la confirmation. Arrivé, lors du mercato 2010, à Lorient pour  remplacer Koscielny parti à Arsenal, le gabonais fait vite oublié aux supporters merlus les prestations de l’international français. S’il enchaine des prestations tels que face au PSG lors de la 1ère journée, il risque de jouer sa dernière année du côté du Moustoir.

Debuchy : un latéral comme on aimerait voir plus souvent sur les terrains français. Auteur, déjà, de deux buts depuis le début de la saison, Debuchy est intraitable défensivement, mais excelle surtout dans ses nombreuses montées dans le camp adverse. Sans doute le meilleur latéral droit de la Ligue 1 depuis plusieurs années, il ne reste plus qu’à attendre que Laurent Blanc arrête de se voiler la face, et le propulse sur la scène internationale.

Mavuba : un autre oublié de Blanc. Le capitaine nordiste tient à bout de bras un milieu de terrain recomposé, avec le départ de Cabaye, et l’arrivée de Pedretti. A l’image de l’équipe nordiste, Mavuba monte en puissance au fil des matches. Il faudra compter sur lui cette année.

A. Traoré : cantonné à un statut d’espoir du club depuis plusieurs années, le milieu burkinabé confirme enfin toutes les attentes placées en lui.  Le burkinabé, capable de jouer aussi bien sur le côté gauche qu’au centre, nous a gratifié de quelques jolis buts, notamment un magnifique coup-franc face à Ajaccio le weekend dernier. Meilleur buteur avec 5 buts en 4 matches, Alain Traoré est définitivement la nouvelle coqueluche de l’Abbé-Deschamps.

Valbuena : rappelé, à juste titre, en équipe de France, Petit Velo est en grande forme. Avec 3 passes décisives et 2 buts, le milieu olympien surnage dans une équipe qui peine à trouver son rythme de croisière. Il ne reste plus qu’à lui souhaiter de continuer sur sa lancée, difficulté qu’il a toujours eu du mal à surmonter.

Pitroipa : Dreossi l’avait affirmé, il a un profil à la Gervinho. Doté pourtant d’un physique rachitique (60 kg pour 1,76 m), le burkinabé s’est parfaitement adapté au défi athlétique de la Ligue 1. Virevoltant, dribbleur, fantasque… il a donné des maux de têtes à la défense parisienne lors de la 2ème journée. A quand la prochaine victime ?

Gomis : toujours aussi décrié, mais toujours aussi efficace. Deux buts en quatre matches, pas mal pour un joueur que certains qualifient de maladroit. Il avait enfin trouvé, avant la blessure de Lisandro, une entente parfaite sur le front de l’attaque lyonnaise avec son compère argentin. De bon augure pour Rémi Garde et les siens.

Gameiro : une des meilleures affaires de ce mercato. L’ancien lorientais n’a pas besoin de plusieurs opportunités pour marquer, en témoigne ses 4 buts en 6 rencontres. Avec l’arrivée de Pastore, ses appels de balles vont faire un malheur.

Remplaçants : Lloris, Bastos, Hilton, Basa, Mvuemba, Pastore, Giroud

2 réflexions au sujet de « Le 11 du mois d’août en Ligue 1 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *