nasri-euro-2012

Le 5 : les clashs entre les journalistes et les footballeurs

Hier soir, les images suffisaient. Il n’était pas nécessaire d’entendre la voix de l’ancien « petit prince » de l’OM pour saisir son message. Nouvel exemple d’un rapport ambigu entre journalistes et footballeurs : ces derniers se servent des premiers comme bon leur semblent. Au meilleur des cas, d’après l’illustre Raymond Domenech, les journalistes sont de simples « relais ». Au pire des cas, ils sont insultés et agressés par Ibrahimovic ou encore Clemente. Florilège de quelques clashs entre journalistes et footballeurs, qui, comme dirait notre Thierry Rolland national, « ne passeront pas leurs vacances ensemble ».

 

« Vous n’êtes que des relais » (2 septembre 2008)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien sélectionneur des Bleus n’a jamais laissé indifférent. Tantôt paranoïaque, tantôt narquois, Raymond Domenech a également été méprisant à l’égard du peuple français, mais aussi envers la presse nationale. La preuve en image lors d’une conférence de presse en 2008, alors qu’il était encore à la tête de la sélection tricolore.

 

Maradona insulte des journalistes (16 octobre 2009)

Après une victoire probante de l’Argentine face à l’Uruguay, Diego Maradona, alors sélectionneur de l’Albiceleste, défraie une nouvelle fois la chronique. Critiqué par la presse argentine pour des résultats poussifs à la tête de l’équipe sud-américaine, el Pibe de Oro répond à sa manière, en conférence de presse. Attention, ça envoie.

 

Eto’o omnipotent ? (29 mars 2011)

Véritable légende vivante au Cameroun, Samuel Eto’o prend à cœur chaque match en sélection. Mais en voulant trop souvent endosser seul le salut de toute une nation, l’attaquant africain perd le sens de la réalité. Après s’être accroché avec une autre légende du pays, Roger Milla, on le retrouve en train de menacer la carrière d’un journaliste, après une défaite face au Sénégal lors des qualifications pour la CAN 2012.

 

Pierre Ménès dans toute sa gloire (01 avril 2012)

Un Pierre Ménès au sommet de son art. En ce jour de 1er avril, sur le plateau du CFC, le journaliste de Canal Plus  n’a rien de mieux à faire que d’amuser la galerie en se collant un poisson d’avril sur la figure pendant l’interview de Jean-Michel Aulas. Exaspéré par cette pitrerie nauséabonde, le président de l’Olympique Lyonnais quitte prématurément la zone d’interview. Le triste bouffon du paf sportif a encore frappé. Comme quoi, il n’y a pas que les footeux qui disent des conneries.

 

Quand Javier Clemente perd les pédales (01 avril 2012)

Réputé pour son caractère bien trempé, l’entraîneur du Sporting Gijon, après la défaite de Gijon face à Saragosse, n’a pas perdu une occasion de se taire. Après avoir émis des propos douteux envers Samuel Eto’o en 2006, Javier Clemente s’attaque à un journaliste qui critiquait sa mise en place tactique. « Vous êtes une crapule, un mal-éduqué et un idiot », voilà ce qu’il déclare en conférence de presse. Avec de tels propos, on peut se demander s’il n’est pas la véritable crapule dans l’histoire…

 

2 réflexions au sujet de « Le 5 : les clashs entre les journalistes et les footballeurs »

  1. sur toutes les vidéos que je viens de voir, certes ce n’est pas normal, mais il ne m’est jamais venu à l’idée « pauvres journalistes ». Les footeux et les journalistes n’ont pas le même cursus non plus, chacun est à sa place….
    Je ne parle même de la première vidéo que je ne connaissais pas et je vous remercie pour cette info, mais, même si je n’aime pas moi non plus l’ancien sélectionneur des bleus… ce qu’on fait là les journalistes, c’est tout simplement du lynchage et là je trouve ça remarquablement crétin, honteux. Qu’ils le fassent entre eux, c’est une chose, qu’ils diffusent leur mécontentement…. ça n’a pas de nom.
    Merci en tout cas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *