Ligue-1

Ligue 1 : un week-end sans surprise

La 29éme journée de Ligue 1 n’aura réservé aucune surprise : le PSG bat Saint-Etienne dimanche soir, Monaco l’emporte de justesse face à Lyon, et beaucoup de matchs nuls, qui portent bien leur nom.

Reims-Marseille : le statu quo
Le 7ème de Ligue 1 – Reims – recevait le 6ème – Marseille. L’OM, entreprenant à l’extérieur, prend un point face à une équipe maladroite devant le but mais qui aurait pu dominer au score. Les joueurs de José Anigo, en crise de confiance, ont tenté à plusieurs reprises et auraient aussi pu être récompensés en revenant avec les 3 points de la victoire. Mais l’effectif marseillais, quoique volontaire, est limité techniquement et surtout usé psychologiquement, à 10 journées de la fin. Résultat moyen pour les deux équipes. Bof.

Lille-Nantes : l’ennui
Samedi, 16h30 : l’heure idéale pour une petite sieste d’avant-soirée. Lille-Nantes, où 1 heure et demi de purge footballistique : faiblesse technique, peu d’actions dangereuses et d’envie d’aller vers l’avant. Surtout de la part du LOSC en course pour la 3ème place : l’équipe de René Girard, certes solide défensivement, n’est pas parvenue à se montrer dangereuse en attaque. Le public du beau stade de Lille a conclu ce match nul (0-0) par des sifflets et déserté les tribunes avant la fin. Normal.

Lyon-Monaco : l’ASM s’accroche
L’OL était revenu dans la course pour la 3ème place. Le match contre l’AS Monaco était donc important pour venir titiller Lille et Saint-Etienne : l’occasion est manquée. Lyon s’incline 2-3 à domicile. Les trois buts inscrits par les joueurs de Ranieri seraient entachés d’hors-jeu non signalés par les arbitres. Dur à digérer, d’autant que les lyonnais n’ont pas démérité, ni dans le jeu, ni dans la tête. L’OL a certainement payé ses efforts en Europa League. La 3ème place s’éloigne. Monaco s’en sort bien et a mis – l’espace de quelques heures – une légère pression sur le PSG avant son match contre les Verts.

PSG-Saint-Etienne : logique respectée
Pas de surprise au Parc des Princes : le PSG s’impose tranquillement, sans forcer son talent, face à une équipe de Saint-Etienne qui a pourtant poussé en seconde période. Les Verts ne sont pas passés loin d’inscrire un but : Sirigu a du sortir quelques grands arrêts pour garder la cage parisienne inviolée. Mais ce n’est pas suffisant face aux individualités parisiennes : Zlatan marque les deux buts de la victoire et devient donc le meilleur buteur de l’histoire du PSG sur une saison toute compétition confondue (40 buts), devant Carlos Bianchi (37 buts).

Le reste :
En bas du tableau, la bataille pour le maintien fait rage. C’est certainement là qu’il y a le plus de suspens. Evian se rapproche de la zone de relégation après sa défaite contre Valenciennes. Guingamp s’impose à Ajaccio et s’offre une bouffée d’oxygène. Nice gagne 2-0 contre Bastia, dans un match rugueux. Rennes sombre en concédant une défaite à domicile contre Toulouse 2-3. Montpellier et Bordeaux se neutralisent 1-1. Sochaux l’emporte 2-0 contre Lorient : l’effet Renard ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *