marseillepsg__Small_

Ce que l’on a appris du trophée des champions

Hier, l’OM et le PSG s’affrontaient pour décrocher le trophée des Champions, à Radès en
Tunisie devant un stade comble. Les coachs avaient prévenu – c’est un match de préparation. Ils n’ont pas menti. Prologue de la ligue 1, tranquille.

Le PSG fera – enfin – une bonne saison

Nenê et son pied gauche sont arrivés à l’inter-saison dans le club de la capitale et ça a fait du bien. Les matchs amicaux l’ont prouvé et le début de rencontre à Radès également. Le PSG fait mieux tourner le ballon, tente de combiner en attaque avec des joueurs qui pourraient bien se trouver et faire mouche. Nenê, Sessegnon, Erding, Kežman – s’il reste – Luyindula – s’il arrête de vendanger. Il manquait Hoarau hier – s’il reste. Ils ont inquiété plusieurs fois les marseillais
et dans le jeu, ont dominé les débats, largement. La décision se fait aux tirs aux buts, mais un but de
Paris n’aurait pas été un hold up.
La défense centrale, elle, peine et le jeune Sakho devra contrôler sa fougue : il a échappé au carton rouge hier. Il a grillé sa cartouche.

Le champion de France n’est pas encore prêt

Bon d’accord : il manquait Niang, Brandão, Heinze et Mbia. Le champion de France sortant est poussif
et ce n’est pas les matchs amicaux qui viendront attester du contraire. Aucun but marqué dans le jeu. Manque d’efficacité : ce n’est pas pour rien qu’un attaquant est attendu du côté de la Canebière.
Ayew éclabousse moins de son talent que lors de la Coupe du Monde. Ben Harfa apporte incontesta-
-blement de la rapidité et de la vivacité lorsqu’il
rentre. Annonciateur d’une bonne saison – s’il reste. Et en défense centrale, Soulé Diawara se blesse tout seul, à la cuisse : musculaire, il semblerait. La tuile.
A part ça, Lucho est en jambe – contrairement à l’an dernier à la même époque. C’est déjà ça. Azpi, le
jeune latéral espagnol, fait bien le job. C’est déjà ça.

4 réflexions au sujet de « Ce que l’on a appris du trophée des champions »

  1. On pourrait souligner les belles parades de Mandanda. Certes le match des marseillais n’était pas fénoménal mais je pense et j’espère que dès le retour de tous les titulaires ça ira mieux!!
    J’ai été déçue du péno de Lucho, qu’en avez vous pensé?

  2. Excès de confiance de Lucho? Son péno ressemblait un peu à une « passe au gardien »…
    Ou alors il a été déconcentré.
    Sinon, le premier péno des parisiens, c’était la « carte chance » de Mandanda, non?

  3. Je sais pas pour Lucho, sinon peut être la peur d’être assaillit par les journalistes, car il aurait donner la victoire!!!
    Pour Mandanda, je faisais référence au match et non au péno, je l’ai trouvé rassurant.

  4. Great ! I hope you will not stop posting new articles. I was pleased to read this article BTW how did you make the little widget on top of your blog ? Thanks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *