L'équipe de France lors d'un match contre l'Allemagne le 5 juin 2011. Photo : NatiSythen.cc

Euro 2013 : pourquoi les Bleues peuvent remporter le titre

La France entre en compétition ce vendredi 12 juillet. Pour son premier match de l’Euro 2013 en Suède, elle affronte la Russie à 18h (à suivre en direct sur W9). Les Françaises, fortes de bons résultats dans les dernières compétitions internationales, peuvent nourrir l’espoir d’atteindre le dernier carré, voire de décrocher le titre européen.

L'équipe de France lors d'un match contre l'Allemagne le 5 juin 2011.
L’équipe de France lors d’un match contre l’Allemagne le 5 juin 2011.

Une bonne dynamique
Les Bleues ont réalisé une belle Coupe du Monde en 2011. Quatrième, derrière des cadors, elles goûtent à la joie de belles prestations sur la scène mondiale. Idem en 2012 lors des JO de Londres. Une défaite en demi-finale contre le Japon mais il ne s’en est pas fallu de beaucoup. Au vu des performances donc, les Françaises peuvent aller plus loin.

Des joueuses d’expérience
L’effectif français est composé de joueuses expérimentées, en équipe nationale et en club. Prédomine l’Olympique lyonnais, plusieurs fois champion de France, double tenant du titre de la Ligue des Champions et finaliste de la dernière édition : Louisa Nécib, Wendy Renard, Camille Abily, Elodie Thomis ou encore Eugénie Le Sommer… La capitaine de l’équipe, Sandrine Soubeyrand, 39 ans, joueuse du FCF Juvisy, affiche également une expérience importante dont l’équipe devra tirer profit.

Un collectif bien huilé
Cette génération de joueuses a des automatismes. Sur le terrain, elles se trouvent sans problème, jouent vite, sont capables de combinaisons rapides et peuvent en une accélération laisser les adversaires sur place. Une force dans un football féminin sans cesse en amélioration tant physiquement que techniquement.

Des adversaires à portée de main
Les Bleues n’auront pas de complexes à avoir : elles ont battu la Suède en quart-de-finale des JO, elles ont fait bonne figure contre le Japon et n’ont pas démérité contre les Etats-Unis. Elles sont capables d’aller gêner les Allemandes et de créer la surprise face aux Suédoises devant leur public. Les joueuses de Bruno Bini n’ont pas à rougir et sont en mesure de bousculer la hiérarchie européenne en place jusqu’ici.

Une ferveur nationale qui monte
Les matchs seront diffusés pendant l’Euro, les rencontres de Ligue des Champions de l’OL ont été plus médiatisées que les années précédentes. Le sport féminin français connaît le succès depuis quelques semaines (l’équipe de France de basket vice-championne d’Europe, Marion Bartoli sacrée à Wimbledon) : les Françaises pourraient surfer sur la vague et compter sur un soutien national important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *