article_000_Par3534005

L’ordre

Si la France a semblé quelque peu désorganisée en ce lundi matin – des lycéens bloquent des lycées, des cheminots bloquent des trains, des routiers bloquent des routes – l’ordre revient en Ligue 1 : les « gros » reprennent leurs esprits et sont de retour. Un week-end de football hexagonal marqué par les victoires du PSG, de l’OM, de Lyon et de Bordeaux.
Les parisiens en déplacement à Toulouse, ont rendu une très belle copie. Les combinaisons en attaque laissent présager, si elles perdurent, un avenir radieux. Giuly, transférable cet été, apporte sa lumineuse vision du jeu. Critiqué car un peu juste physiquement, il faut rendre à Ludo ce qui appartient à Ludo : le PSG lui doit son aisance en attaque. Comme quoi, les « vieux » peuvent encore apporter quelque chose : un argument de poids pour les partisans de la Réforme. Sinon, Ereding marque et se libère certainement du même coup.
Disons-le tout net : la victoire de l’OM contre Nancy apporte 3 points, mais peu de véritables satisfactions, si ce n’est la certitude que Lucho est l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1. Un but de Rémy entaché d’un coup de pied – involontaire mais violent – dans la tête de Grégorini et une main de Heinze dans la surface olympienne – pleine d’expérience : ce n’est pas rassurant. Pablo Correira, le coach nancéien, déçu en conférence de presse et un brin irrité : normal. Pablo, tu peux descendre dans la rue manifester si tu veux, c’est le moment où jamais.
Bordeaux se la ramène, comme ça l’air de rien grâce à un but de Modeste, recrue estivale efficace. Auxerre sombre un peu plus et Diarra pète son câble en bousculant l’arbitre après un carton jaune. Expulsé, il rebrousse chemin pour s’excuser auprès de l’arbitre. Si le capitaine des Bleus, plutôt exemplaire, s’y met… Mais après tout, la crise de nerfs, c’est tendance. Lyon s’impose face à Lille, 3-1 après un match plein : de belles choses, un Lisandro-vengeur retrouvé. A l’OL, ça a bien tourné. Reste à confirmer en Ligue des Champions. Pas de banderoles anti-Puel, pourtant, les banderoles aussi c’est tendance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *