Arsène Wenger en mai 2012. Photo : Wonker.flickr.cc

Premier League / Arsène Wenger : 1 000 matchs sur le banc d’Arsenal

Totalement inconnu lorsqu’il arrive en Angleterre en 1996, Arsène Wenger disputera son 1 000ème match à la tête d’Arsenal ce week-end en Premier League. 18 années passées à la tête des Gunners : retour sur l’épopée du coach français dans le nord de Londres.

Arsène Wenger en mai 2012. Photo : Wonker.flickr.cc
Arsène Wenger en mai 2012. Photo : Wonker.flickr.cc

Arsène Wenger rejoint Sir Alex Ferguson et Sir Matt Busby au Panthéon des entraîneurs qui ont dépassé la barre des 1 000 matchs avec le même club dans l’élite du football. Un caractère bien trempé, un gestionnaire hors-pair, une philosophie de jeu bien définie : Wenger est respecté pour l’ensemble de son œuvre mais aussi critiqué pour son intransigeance et sa radicalité. Le coach français fêtera son 1 000ème match samedi face au Chelsea de Mourinho dans le match qui sera probablement celui du titre. Tout un symbole.

Les dates marquantes

30 septembre 1996 : « Arsène who ? »
Arsène Wenger est nommé entraîneur des Gunners par le président du club Peter Hill-Wood. Le coach français est un sombre inconnu, débarqué du Japon : l’Evening Standard titre en Une « Arsène who ? » (Arsène qui ?).

1997-1998 : le doublé Coupe / Championnat
Pour la 2ème saison de Wenger à la tête des Gunners, Arsenal remporte le Championnat d’Angleterre et la Coupe d’Angleterre. C’est le second doublé de l’histoire du club.

13 mai 1999 : le fair-play
En huitièmes de finale de la Cup, Arsenal se qualifie contre Sheffield United. Le match est entaché d’un but controversé, inscrit par les Gunners alors que les joueurs adverses ne jouaient plus suite à la blessure de l’un d’entre eux. Wenger juge la victoire malhonnête et obtient de faire rejouer le match. Arsenal l’emporte, cette fois sans discussion possible.

2001-2002 : le doublé Coupe / Championnat (bis)
Grâce à un effectif renouvelé, Arsenal remporte un autre doublé. Thierry Henry, arrivé en 1999 s’impose à la pointe de l’attaque.

2003-2004 : les Invincibles
Arsène remporte son 3ème titre à la tête des Gunners. Arsenal reste invaincu 49 matchs de suite lors de cette saison.
Equipe-type : Lehmann – Cole – Campbell – Touré – Lauren – Gilberto Silva – Viera – Ljungberg – Pirès – Bergkamp – Henry

17 mars 2011 : la suspension par l’UEFA
Capable d’un beau geste de fair-play, Arsène Wenger est également connu pour son caractère emporté. Il est condamné plusieurs fois à des amendes suites à des déclarations sur l’arbitrage en Premier League. Cette fois, Arsène Wenger critique l’arbitrage de M. Busacca lors du huitième de finale de Ligue des Champions contre le FC Barcelone et écope d’une amende de 10 000 euros et d’un match de suspension.

28 août 2012 : la gifle contre Manchester United
Arsenal se déplace à Old Trafford et perd 8-2. Une claque pour les Gunners et pour Arsène Wenger : à l’image des saisons passées, malgré de bons joueurs dans l’effectif, Arsenal ne parvient pas à s’imposer face aux gros et à remporter des titres.

Les chiffres

572 : Nombre de victoires.
255 : Nombre de matchs nuls.
192 : Nombre de défaites.
3 : Titres de Champion en Premier League (1998, 2002, 2004).
4 : Nombre de victoires finales en Cup (1998, 2002, 2003, 2005).
9 : Nombre d’années sans titre pour Arsenal. Toujours en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *