article_esp1

Un œil sur…

La fin de la trêve a sonné, les championnats reprennent ce week-end. Joueurs, équipes, matchs : les immanquables…
Le match du week-end. Valence affronte le FC Barcelone au Camp Nou. 3 points séparent les deux équipes… et, une fois n’est pas coutume, c’est Valence qui se déplace en leader avec 16 points. Si les hommes de Guardiola l’emportent, ils rejoignent Valence en tête. En revanche, si le leader s’impose, il laisse Messi et ses petits camarades à 6 points. Un homme sera sous les projecteurs : David Villa, l’attaquant catalan qui a passé 5 saisons sous le maillot de Valence, ville dont il est originaire. Tino Costa, l’ancien montpelliérain à la baguette pour les ennemis du Barça… Le choc de la Liga est programmé samedi à 20h.

Le joueur du week-end. Fernando Llorente. L’attaquant de l’Athletic Bilbao, rentré en cours de jeu, fut l’auteur d’un doublé avec l’Espagne contre la Lituanie. David Villa a tout loupé, Fernando Llorente a tout réussi. Le Real Madrid l’aurait d’ailleurs dans le viseur. A domicile contre le Real Saragosse, il a l’occasion de confirmer un bon début de saison, samedi, 19h.

Le derby du week-end. Everton-Liverpool. L’un des plus célèbres de l’histoire du football va se dérouler dans un contexte particulier : Everton et Liverpool pointent respectivement à la 17è et 18è place. Malheur au vaincu donc. Les Reds se déplacent le coeur léger : sauvé financièrement de la faillite grâce à son rachat par la holding américaine New England Sports Ventures (propriétaires du club de base ball des Red Sox de Boston), Liverpool peut enfin se concentrer sur l’aspect sportif et compter sur la fidelité de ses joueurs cadres, comme Jamie Carragher qui a prolongé son contrat jusqu’en 2013. Il faudra compter sur une solide équipe d’Everton, dont le classement ne reflète pas la qualité du jeu. Comme dirait un célèbre animateur français, « Vivement dimanche ».

L’entraîneur du week-end. Frédéric Antonietti. Si Rennes s’impose à Lens ce soir, il faudra écouter attentivement la conférence de presse du coach de Rennes. « Non, ne cherchez pas, Rennes ne joue pas le titre mais c’est sûr qu’il vaut mieux être premier que dernier, on ne crache pas sur les points ». Un peu de Guy Roux et beaucoup de sympathie chez Fred le corse. Pour peu qu’il y ait un micro planqué près de banc de touche pendant le match et un ou deux supporters agaçants… Le spectacle sera savoureux.

La polémique du week-end. L’AS Rome. Le club de la capitale italienne reçoit le Genoa. Les hommes de Ranieri, 19è, n’ont pas le droit à l’erreur. Certes, les débuts de saison de la Roma sont habituellement laborieux. Mais la tension monte dans le club et chez les supporters. A l’image de Mexés, on n’est pas loin de la crise de nerfs et la question du licenciement de Claudio Ranieri pourrait être évoquée si l’équipe ne prend pas les 3 points de la victoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *