img_bobine

Les Coupes du Monde de foot au cinéma

Du petit au grand écran, il n’y a qu’un pas que la Coupe du monde s’est empressée de franchir à plusieurs reprises. De la Corée du Nord à l’Iran, du Tibet à Israël, la célèbre compétition internationale sert de trame pour montrer, dénoncer, expliquer. Quand la Coupe du monde fait son cinéma, ça donne ça :

CUP FINAL (1991), drame israëlien de Eran Riklis.
En pleine guerre du Liban, un soldat israélien est kidnappé par des palestiniens. Unis par l’amour du
football, en particulier de l’équipe d’Italie, ils suivent ensemble la Coupe du monde 1982.
En concours au Festival International du film de Berlin (1992), de Moscou (1991).

THE VAN (1996), comédie dramatique irlandaise de Stephen Frears.
Dans un quartier ouvrier au nord de Dublin, Brendan «Bimbo» Reeves, licencié de la boulangerie dans laquelle il travaille, décide d’acheter un van avec un ami et vendre les traditionnels fishs and chips, sur
fond de Coupe du monde 1990. L’équipe d’Irlande y réalise un parcours surprenant qui booste de façon inanttendue leur petite entreprise…

LA COUPE(1999), comédie australo-indienne de Khyentse Norbu.
Palden et Nyima, deux jeunes adolescents tibétains quittent leur pays et se réfugient au nord de l’Inde
dans un temple bouddhiste. Les deux compères commencent leur apprentissage monastique tandis que
la fièvre gagne le pays devant les exploits de Ronaldo et Zidane lors du Mondial 1998.

LE MATCH DE LEUR VIE (2002), documentaire britannique de Daniel Gordon.
Premier épisode d’une trilogie de documentaires sur la Corée du Nord, ce long-métrage relate le parcours
de l’équipe de Corée du Nord lors de la Coupe du monde de 1966 en Angleterre. Il fut récompensé par le
prix du meilleur documentaire sportif de la télévision britannique.

http://www.youtube.com/watch?v=zShAWruJiGA

LE MIRACLE DE BERNE (Das Wunder von Berne)(2004), drame de Sönke Wortmanns.
Un prisonnier de guerre allemand enfermé pendant 10 ans en Russie retrouve sa famille en 1954, lors de la Coupe du monde en Suisse. Le fils, qui n’a jamais connu son père, se passionne pour le football et la
réussite de l’équipe fédérale allemande qui remporte le trophée. Outre-Rhin, le film rencontre un grand succès en 2004.

HORS JEU (2005), drame iranien de Jafar Panahi.
Une jeune fille iranienne se déguise en garçon pour assister au dernier match des qualifications de l’Iran
pour la Coupe du monde 2006. Mais comme beaucoup de jeunes filles, elle ne peut pénétrer dans
l’enceinte du stade – interdite aux femmes. Le tournage eu lieu lors du vrai match.
Le film a été récompensé par un Ours d’Argent au Festival de Berlin.

LE MATCH DE LEUR VIE (2005), drame de David Anspaugh.
Les Etats-Unis participent à la Coupe de monde en 1950 au Brésil mais ne possèdent pas de sélection officielle. Ils composent alors une équipe de jeunes joueurs sans expérience et amateurs qui crée la
surprise en battant l’Angleterre, nation phare du football mondial.

Une réflexion au sujet de « Les Coupes du Monde de foot au cinéma »

  1. Site intéressant pour un moment sportif inoubliable pour les fans du foot, bravo : Priska

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *