partg

Dans la hotte du Père Noël

Noël, dans moins d’une semaine et toujours pas de cadeau pour chéri, papa, frangin ou cousin, fan de foot ? Pas de panique, Coups de tête a la solution.

1 – Le maillot de foot.

Pas n’importe lequel, celui du Barça. Parce que cette équipe là restera dans l’histoire et parce que le logo UNICEF va certainement disparaître au profit d’un sponsor qatari, ce maillot catalan doit impérativement trouver sa place dans la penderie d’un fan de foot. D’ici quelques années, il sera collector.
Chez Made in Sport – 75 euros. Existe en junior.

2 – Le jeu vidéo.

PES ou FIFA. Il faudra trancher entre ces deux écoles. Renseignez-vous discrètement quand même, histoire de ne pas commettre d’impair : les deux simulations de football sont de très grandes qualités, mais chacune a ses fans. Il semblerait tout de même que FIFA soit un brin supérieur cette année.
PES 2011 – Chez Game – 66,49 euros sur X BOX 360, Playstation 3 / 44,99 euros sur PC / 28,49 euros sur PC.
FIFA 2011 – Chez Game – 66, 49 euros sur X BOX 360 / 47,49 euros sur PC / 37,99 euros sur Wii.

3 – L’abonnement à So Foot.

Impertinent, intelligent et inclassable : So Foot, où comment le ballon rond n’est pas qu’un sport de décérébrés. Interviews sans tabous, portraits cinglants, reportages au bout du monde, quand le foot est un pretexte pour décrire la société : si on osait, on dirait que So Foot rend moins bête.
Abonnement d’un an : 29 euros – Plusieurs formules d’abonnement possibles sur le site www.sofoot.com.

4 – Le livre drôle.

Brèves de Football : histoire de (sou)rire des mots de joueurs, d’entraîneurs, de journalistes et de spécialistes. Une espèce de « brèves de comptoir » appliquées au ballon rond, écrit par un journaliste sportif et politique. Ce n’est pas cher et ça peut faire bien plaisir.
Brèves de football – Par Renaud Dély – François Bourin Editeur – 10 euros.

5 – Le livre sérieux.

Dans la veine des « livres noirs de… », Vincent Duluc, journaliste à l’Equipe, spécialiste de l’Equie de France, a sorti en septembre dernier, « le livre noir des Bleus ». Il s’est donné trois mois pour analyser le catastrophique épisode de Knysna et égratigner certaines icônes. Documenté et sérieux, l’ouvrage est celui qu’il faut lire pour comprendre puis tourner la page, histoire de commencer l’année 2011 sur de bons rails.
Le livre noir des Bleus, Vincent Duluc, Robert Laffont, 19 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *