forlan

Diego, Olive et Tom

Elu meilleur joueur du Mondial en Afrique, Diego Forlán a ébloui… et inspiré. Sa performance n’était pas aussi spectaculaire que celles des héros de nos enfances, Olive et Tom. Quoique…

Personne n’a oublié le manga japonais qui nous captivait le mercredi après-midi, ni le générique que l’on connaît tous encore par coeur. Olive et Tom, l’histoire d’Olivier, attaquant et Tom, gardien de but. Dribbles spectaculaires, acrobaties exagérées pour marquer les buts. Un tir pouvait tenir en haleine un épisode entier et des parties longues de plusieurs saisons nous occupaient pendant les vacances….

Ni une, ni deux, un groupe de musique au nom prometteur, les Golden Vuvuzelas ont appliqué la recette pour rendre hommage à Diego Forlán. Super Campeones, ça ne s’invente pas.
Nostalgie quand tu nous tiens.

Une réflexion au sujet de « Diego, Olive et Tom »

  1. Super clin d’oeil des Golden Vuvuzelas !! J’espère qu’ils vont en faire d’autres.
    VIVA Forlan !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *