Supporters du Benfica à l'Estadio da Luz de Lisbonne, pendant la victoire 6-1 contre Nacional lors de la saison 2009/2010. Photo : chilangoco.flickr.cc

Droits TV : le Benfica ouvre une nouvelle voie

Le club portugais du Benfica Lisbonne diffusera sur sa propre chaîne les matchs de championnat qui se joueront à domicile la saison prochaine : une première dans le paysage audiovisuel portugais et européen, partagé sur la répartition de ces droits, si importants pour le budget des clubs, petits et grands.

Supporters du Benfica à l'Estadio da Luz de Lisbonne, pendant la victoire 6-1 contre Nacional lors de la saison 2009/2010. Photo : chilangoco.flickr.cc
Supporters du Benfica à l’Estadio da Luz de Lisbonne, pendant la victoire 6-1 contre Nacional lors de la saison 2009/2010. Photo : chilangoco.flickr.cc

Depuis vendredi 28 juin, le club du Benfica a obtenu l’exploitation de ses propres droits TV. Ce projet, qui tenait à cœur au président du club, Luis Felipe Viera, a une conséquence de taille pour les fans : il faudra s’abonner à la chaîne satellite du Benfica pour suivre les matchs. De même, la chaîne a obtenu l’exclusivité de la diffusion de la Premier League anglaise au Portugal. 10 euros par mois supplémentaires pour suivre les rencontres du club lisboète et du championnat anglais. Une négociation individuelle qui a permis au club de sortir gagnant financièrement.

Deux modèles économiques en Europe jusqu’alors

La répartition des droits TV n’est pas effectuée de la même manière : deux modèles économiques existaient jusqu’alors en Europe. Au Portugal et en Espagne, ces droits étaient négociés de façon individuelle, entre le club et les diffuseurs. Ainsi, le FC Barcelone et le Real Madrid ont empoché 163 et 156 millions d’euros pour l’année 2011. L’Angleterre, l’Italie, la France et l’Allemagne pratiquent une négociation collective : l’argent des diffuseurs est collecté puis redistribué de façon plus équitable entre les différentes équipes.

Eviter la trop grande différence entre les clubs

En avril 2013, le ministère du sport espagnol annonçait la préparation d’une loi pour la fin de l’année qui obligerait les clubs de la Liga à négocier collectivement les droits TV. Le but : éviter la trop grande différence entre les clubs. Malaga, le 4ème de la Liga en 2011  ne touchant que 14,8 millions d’euros. Une somme dérisoire à côté des deux grands. Mais avec la négociation individuelle du Benfica et la diffusion des matchs sur sa chaîne, c’est un nouveau modèle de négociation que le club portugais invente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *