Antoine Griezmann : en route vers la Coupe du Monde au Brésil

Récompensé pour son excellent début de saison avec la Real Sociedad, le milieu offensif français figure dans l’équipe-type de la mi-saison en Liga. Antoine Griezmann est un profil atypique dans le paysage des joueurs français. Portrait d’un espoir qui pourrait bien prétendre à une place dans le groupe de 23 qui ira à la Coupe du Monde 2014 au Brésil.

Antoine Griezmann en mars 2010. Photo : Ketari.flickr.cc
Antoine Griezmann en mars 2010. Photo : Ketari.flickr.cc

A 22 ans à peine, Antoine Griezmann réalise un excellent début de saison 2012/2013 avec son club espagnol, la Real Sociedad. Titulaire dans l’équipe-type de la mi-saison, il a inscrit 12 buts en 17 matchs (sans être positionné à la pointe de l’attaque) derrière Cristiano Ronaldo et Diego Costa et devant Lionel Messi. Griezmann cartonne cette saison et confirme ses bonnes performances de la saison passée en Liga. Une récompense pour ce jeune espoir dont le début de carrière a été marqué par les nombreux refus des clubs français : petit gabarit, le jeune mâconnais effectue plusieurs essais avec des clubs de Ligue 1. Sans succès, aucun ne le retiendra. Pas assez baraque et puissant.

En Espagne, Griezmann impressionne et gagne sa place de titulaire

La Real Sociedad le remarque à l’occasion du tournoi de Paris lors d’un match contre l’AS Saint-Etienne au sein de laquelle il faisait un essai. Il a 13 ans. Deux semaines plus tard, Antoine Griezmann, petit milieu offensif technique, signe à la Real Sociedad, découvre seul un pays, une langue, une culture et la Liga, friande de ce genre de milieux intelligents. Il fait ses débuts professionnels dans le championnat espagnol en 2009 et inscrit son premier but lors de sa première titularisation. Lors de la saison 2011/2012, il joue 38 matchs, marque 8 buts et distille 3 passes décisives : de l’autre côté des Pyrénées, il impressionne et gagne sa place de titulaire.

Griezmann a affirmé sa volonté de rester avec son club jusqu’à la fin de la saison

Son début de saison 2013/2014 à la Real Sociedad tonitruant a réveillé les grands clubs européens : Chelsea serait sur les rangs pour le recruter, le PSG aurait jeté un œil sur l’international espoir et depuis la blessure de Falcao en Coupe de France, certains l’envoient à Monaco. Pour l’heure, Griezmann a affirmé sa volonté de rester avec son club basque – club qui l’a formé et lui a donné sa chance – jusqu’à la fin de la saison : « Je veux finir ma saison ici. Partir en hiver, ce ne serait pas une bonne idée ». Le jeune mâconnais semble promis à un bel avenir, dans un grand club d’Europe : ça devrait bouger lors du prochain mercato d’été.

« J’ai fait une connerie, j’assume. On apprend de ses erreurs et là, j’ai bien retenu la leçon. »

Sa carrière internationale est à reconstruire : titulaire en équipe de France Espoirs en 2011 lors des matchs de barrages pendant les qualifications pour l’Euro Espoirs 2013, il fait partie du « groupe des 5 » qui se paie une virée nocturne du Havre à Paris la nuit précédent le match retour contre la Norvège. Les Bleuets perdent le match et ne se qualifient donc pas pour l’Euro 2013. Il est suspendu par la Fédération Française de Football de toute sélection nationale jusqu’au 31 décembre 2013. La sanction est donc levée aujourd’hui et Griezmann a fait part de ses regrets après sa sortie de route : « J’ai fait une connerie, j’assume. On apprend de ses erreurs et là, j’ai bien retenu la leçon. »

« Au sortir de sa suspension, c’est un joueur susceptible de pouvoir intégrer le groupe France. » (Didier Deschamps)

Il s’est remis au travail et grâce à ses performances en Liga et sa rigueur, son nom revient souvent pour intégrer la liste des 23 pour le Mondial 2014. En novembre dernier, Didier Deschamps, le sélectionneur de l’Equipe de France a déclaré : « Il est décisif. Il inscrit beaucoup de buts et fait marquer aussi. Au sortir de sa suspension, c’est un joueur susceptible de pouvoir intégrer le groupe France. » Si certains ne lui pardonnent toujours pas son erreur en Espoirs, à l’image du consultant et ancien gardien de but Grégory Coupet qui ne souhaite pas le revoir sous le maillot des Bleus, force est de constater que ses qualités techniques, son efficacité devant le but et sa faculté à jouer aussi bien au milieu que sur les côtés pourraient bien l’envoyer à la prochaine Coupe du Monde. Une belle seconde chance.

2 réflexions au sujet de « Antoine Griezmann : en route vers la Coupe du Monde au Brésil »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *