Archives par mot-clé : beIN Sports

Droits TV : l’appel d’offres de la Ligue 1 avancé ?

Alors que la bataille fait rage entre beIN Sports et Canal Plus, l’information du Parisien risque de remettre de l’huile sur un feu déjà bien nourri. Frédéric Thiriez, l’actuel président de la Ligue de football professionnel, envisagerait d’avancer l’appel d’offres des droits TV et mobiles de la Ligue 1 pour la période post-2016. La guerre est déclarée.

Un appel d’offres dès février ?

Lors de l’annonce de ses vœux à ses salariés lundi dernier, Thiriez en a profité pour annoncer une nouvelle qui fait déjà couler beaucoup d’encre.

droits tv
Photo : commons.wikimedia.org

Initialement prévu pour le premier semestre 2015, l’appel d’offres des droits TV et mobiles du championnat français pour la prochaine période pourrait bien avoir lieu plus tôt. Il arriverait ainsi avec un an d’avance, entre février et le printemps prochain. L’objectif, le lancer « au plus vite. »

Un contexte favorable à la LFP

Il faut dire que le contexte est ô combien favorable pour une ligue qui tente tant bien que mal de rattraper son retard sur ses voisins européens en matière de droits télévisuels. Le président de la LFP entend bien profiter des rumeurs de changement à la tête du groupe Vivendi, propriétaire de Canal Plus, pour négocier un contrat à la hausse.

Mais Thiriez lorgne surtout du côté de la rivalité entre les deux grands argentiers du football français, qui se livrent actuellement à une lutte acharnée lors de chaque appel d’offres d’un événement sportif. Dernière confrontation en date, les droits TV du Top 14, raflés par Canal Plus pour 355 millions d’euros sur cinq saisons (un record mondial pour un championnat de rugby). Autre querelle, autre terrain : celui de la législation avec la note blanche adressée en janvier dernier par la chaîne cryptée aux pouvoirs publics pour demander un décret interdisant à tout diffuseur propriétaire d’un club de football de participer à un appel d’offres organisé par la Ligue. En ligne de mire, c’est une nouvelle fois la chaîne qatarienne qui est visée. Thiriez n’avait d’ailleurs pas manqué de marquer son agacement après ce nouveau conflit : « Il s’agit évidemment d’une nouvelle tentative de Canal+ destinée à étouffer la concurrence et faire ainsi baisser le montant de ses droits. » Sur la période 2012-2016, beIN Sports et Canal Plus versent respectivement 150 M€ et 420 M€ par an pour les droits de la Ligue 1.

Sur quelles chaînes sera diffusée la Coupe du Monde 2014 ?

Si TF1 a acquis les droits TV pour la prochaine Coupe du Monde au Brésil, la première chaîne cherche depuis l’automne 2013 à vendre une partie des matchs. Le groupe France Télévisions n’est pas intéressé, laissant la place à Canal + et beIN Sports pour négocier. Pour voir tous les matchs du Mondial brésilien, il faudra très certainement payer.

Photo : ColombusCameraOp.flickr.cc
Photo : ColombusCameraOp.flickr.cc

130 millions d’euros : c’est ce qu’a déboursé TF1 pour s’offrir la diffusion des matchs du Mondial 2014. La chaîne dirigée par Nonce Paolini garde un mauvais souvenir du Mondial 2010 en Afrique du Sud : il lui en avait couté 120 millions d’euros et même en revendant 37 matchs à France Télévisions et Canal +, elle avait perdu 40 millions d’euros. La faute à la mauvaise performance de l’équipe de France qui n’avait pas passé les poules.

France Télévisions, par l’intermédiaire du chef du service des sports Daniel Bilalian, s’est retiré de la course

A l’automne, TF1 a donc mis en vente 36 matchs du Mondial 2014 (dont 4 huitièmes de finale et 2 quarts de finale) ainsi que la possibilité pour la chaîne acheteuse de rediffuser tous les matchs de la compétition et une émission sur la Coupe du Monde – à condition qu’elle ne soit pas diffusée en même temps que celle de TF1. Voilà l’appel d’offre lancé en automne pour limiter la casse. France Télévisions, par l’intermédiaire du chef du service des sports Daniel Bilalian, s’est retiré de la course.

Entre deux chaînes payantes pour les téléspectateurs

« Le problème de France Télévisions, ce sont nos contraintes financières. Je ne pense pas que nous pourrons acquérir un certain nombre de matchs. Je pense que nous réserverons nos efforts pour l’Euro 2015 qui se déroulera en France. (…) Mais pour la Coupe du Monde, a priori non ». Cette déclaration au micro d’Europe 1 ce jeudi 16 janvier laisse présager une bataille financière entre Canal + et beIN Sports pour obtenir les droits de diffusion du Mondial : entre deux chaînes payantes pour les téléspectateurs. Sauf si M6 entre dans la danse des négociations estimées, selon le Figaro, à 50 millions d’euros.