Archives par mot-clé : Champion

Ligue 1 : ça sent la fin

Les choses se précisent en Ligue 1, à 6 journées de la fin de la saison : retour sur un week-end de championnat décisif pour le classement final.

La fin du duel pour la 1ère place

Monaco regarde dans le rétro, à défaut de lorgner sur la 1ère place, promise au PSG. 13 points d’avance pour les parisiens, quasi-champions et surtout hyper-tranquilles. Après leur victoire 3-0 contre Reims ce week-end, aucune équipe n’a les moyens d’aller leur disputer la victoire finale.

Monaco, 2ème de Ligue 1, devance Lille de 6 points, grâce à sa victoire contre Nantes, pas déméritante, mais inefficace devant le but. Les joueurs de Ranieri s’accrochent à la place qualificative pour la Ligue des Champions. Lille peut encore revenir, mais il faudra faire un sans-faute et attendre un faux pas monégasque.

La 3ème place, très convoitée

Même si le LOSC est toujours le mieux positionné, notamment grâce à 5 points d’avance sur Saint-Etienne et 9 sur Lyon, il n’est toujours pas assuré de terminer 3ème. Aux joueurs de Girard d’enchaîner des performances régulières jusqu’à la fin de la saison : c’est dans les cordes de l’effectif lillois.

La fin de saison sera donc compliquée pour les Verts de Galtier, incapables de faire mieux que le match nul contre Nice ce week-end, alors même qu’ils restaient sur une belle victoire dans le derby contre Lyon la semaine dernière. C’est l’histoire de Sainté : louper la marche dès qu’elle se rapproche.

L’OL ne démérite pas : après la défaite contre la Juventus Turin en Europa League, les joueurs de Garde ont trouvé l’énergie nécessaire pour aller gagner à l’extérieur contre Valenciennes qui lutte pour le maintien. 100ème but de Gomis en Ligue 1, 20 buts cette saison : pas si mal pour un joueur si critiqué à Lyon.

Pour autant, l’OL est loin de Lille et de la 3ème place. Reste la 4ème place à se disputer avec les Verts, ou la 5ème place, à protéger de l’OM, qui malgré la crise omniprésente dans le club phocéen, n’est qu’à 3 petits points, grâce à une victoire ce week-end contre le déjà-relégué AC Ajaccio.

En bas du classement, les jeux sont (presque) faits

L’AC Ajaccio a été le premier relégué cette saison : Ravanelli n’est pas parvenu à s’imposer comme coach et n’a obtenu aucun résultat avec le groupe corse. En roues libres depuis quelques mois avec 19 petits points au compteur, Ajaccio termine tranquillement la saison.

Il y a du mieux à Sochaux depuis l’arrivée d’Hervé Renard. Plus d’envie, de motivation et de résultats. Malgré tout, l’équipe compte 8 points de retard sur Evian TG et l’En-Avant Guingamp, les premiers non-reléguables. Auteurs d’un match nul contre Bastia ce week-end, les joueurs vont devoir absolument enchaîner les victoires, contre le PSG notamment et Evian TG lors de la dernière journée. Une petite finale.

Valenciennes, avec 29 points à 6 longueurs d’Evian TG n’est pas encore en Ligue 2. Mais la dynamique n’est pas bonne et les joueurs ne parviennent pas à sortir la tête de l’eau. La défaite à domicile de ce week-end contre Lyon n’arrangera rien.

Championnats européenns : c’est plié

Mi-mars, la Premier League, la Bundesliga, la Liga et la Série A ont leur champion. Le suspens existe encore (un peu) en Ligue 1, mais n’est plus, chez les voisins. Tour d’horizon des – déjà – champions en Europe.

Manchester United vers le titre de Champion d'Angleterre.
Manchester United vers le titre de Champion d’Angleterre.

Manchester United, the boss
Aucune équipe – et à aucun moment de la saison – n’est parvenue à inquiéter l’équipe de Sir Alex Ferguson. En tête avec 15 points, Manchester United porte quasiment déjà l’écharpe de champion d’Angleterre, et pourrait, en gagnant tous ses matchs restant, obtenir 101 points en fin de saison. Respect.

Le Bayern Munich intraitable
Pas le moindre suspens non plus en Bundesliga : le Bayern Munich écrase le championnat. 20 points d’avance sur Dortmund, un Ribéry qui a marché sur l’eau, un Muller de grande classe : le club bavarois file très tranquillement vers le titre. Reste l’Europe à conquérir. Loin d’être impossible.

Barcelone, la force tranquille
Des coups de « moins bien » dans la saison. N’empêche : le FC Barcelone s’enfuit vers le titre. En ne faisant pas leur plus belle saison de l’Histoire, les Blaugrana précèdent le Real Madrid de 13 points. Villa de retour, Messi irrésistible, le Barça claque. Le titre semble promis à la capitale catalane.

La Juventus Turin s’échappe
L’équipe de Conte éclabousse l’Italie de son talent. Avec 11 points d’avance sur la surprenante et intéressante équipe de Naples, la Vieille Dame, n’aura pas volé son titre de Série A. Encore en course en Ligue des Champions, Pogba et ses coéquipiers pourraient également créer la surprise sur la scène européenne.