Archives par mot-clé : Chelsea

Affiches de rêve

Auxerre-Real Madrid, Chelsea-Marseille : adversaires prestigieux pour les clubs français ce soir en Ligue des Champions. 90 minutes pour rentrer dans l’histoire de la compétition. Du rêve à la réalité, peut-être…

David contre Goliath

C’est un peu l’histoire qui se déroulera à l’Abbé-Deschamps ce soir. L’ogre « madrilo-mourinhesque » se déplace en Bourgogne, chez les hommes de Jean Fernandez qui n’ont pas vraiment brillé en ce début de saison, si ce n’est contre le Zénith Saint-Pétersbourg pour se qualifier en Ligue des Champions.
Le real est arrivé en Bourgogne. Mourinho, déjà averti que les vestiaires de l’Abbé-Deschamps sont plus petits que ceux de Madrid, a papotté avec Fernandez puis avec l’historique Guy Roux ; est venu en conférence avec Karim Benzema, probable titulaire en attaque. Les stars seront toutes au rendez-vous : c’est léquipe-type qui est annoncée. Avec Casillas, Ramos, Pepe, Xabi Alonso, Di Maria, Özil ou Ronaldo, les auxerrois devront la jouer au courage. Car il y a quelques absents importants du côté de l’AJA : Mignot et Le Tallec. Heureusement, Pedretti, Oliech, Birsa, Jelen et Hengbart sont là. Même en souvenir des campagnes européennes d’antan, ça paraît compliqué…

L’exploit, pourquoi pas

Ils ne sont pas arrivés à Chelsea, l’appareil photo autour du coup, les joueurs de Deschamps. Pas comme ce qu’avait fait les bordelais il y a deux ans, rentrés ensuite en Gironde avec une valise, 4-0 contre l’ogre londonien. Non. Le coach marseillais a trop d’expérience. Il a réuni ses joueurs sur la pelouse de Stamford Bridge et a fait ce qu’il sait si bien faire : galvaniser ses troupes et motiver ses joueurs. Si au début de la saison, on n’aurait pas donné cher de la peau de l’OM contre Chelsea, à quelques heures du match, la Canebière peut se prendre à rêver : Drogba est suspendu, Franck Lampard, Yossi Benayoun, Salomon Kalou sont blessés. L’OM en revanche peut aligner son équipe-type : Rémy, Diawara, M’Bia, Gignac sont opérationnels. Valbuena, Cheyro, André Ayew et Lucho en forme. L’affiche est trop belle pour ne pas se donner à fond et joueur crânement sa chance. Et si ça passe, alors…

Un week-end en Europe

L’AS Saint-Etienne leader en France, Valence en Espagne, Cesena en Italie et Mayence en Allemagne. Rien ne va plus, les gros ont déserté les premières places. Oui, enfin Chelsea est déjà là, installée à la première place, et semble quasi-imprenable en Angleterre. Ouf…

Les plus forts, évidemment…

« C’est les Verts » de Saint-Etienne, qui trônent en tête de la Ligue 1 (ex aequo avec Toulouse). Ce n’était plus arrivé depuis 1982. Grâce à un excellent début de Dimitri Payet : déjà 6 buts marqués. Les joueurs de Galtier font preuve d’une envie qu’on ne leur avait connue que depuis trop longtemps. Si « ne pas s’enflammer » reste le mot d’ordre de l’équipe, il y a quand même de quoi réjouir les spectateurs du chaudron. 3-0 contre Montpellier, mine de rien, ça fait plaisir.
Pendant ce temps, l’OL patauge sévère. Les mots du président Aulas, pas inquiet, ont du mal à rassurer : défaite 2-0 contre le Bordeaux de Jean Tigana qui retrouve des couleurs. Lissandro à côté de ses pompes, Puel amorphe : Lyon est 17è avec 5 points. No comment.
Marseille s’impose à Arles sur le score trompeur de 3-0, sans Lucho. Les hommes de Deschamps ont tremblé en début de match en sauvant 3 ballons sur la ligne de Mandanda. Tout n’est pas résolu, certes, mais Gignac a joué collectif et fait une meilleure impression que lors des deux dernières rencontres. A suivre.
Auxerre ne va pas fort. Les forces mentales et physiques que demande la Ligue des Champions y sont peut-être pour quelque chose. Le club bourguignon perd 1-0 à Lille. Un bon point pour les nordistes, même si la victoire est arrachée dans la douleur… et dans les arrêts de jeu.

Pendant ce temps en Europe…

2-1, c’est le tarif des gros de la Liga. Le Barça gagne en déplacement contre l’Atlético. Une victoire entachée par la blessure de l’indispensable Messi. Le Real Madrid s’impose à la Real Sociedad et Séville face à Malaga, histoire de faire oublier la défaite contre le PSG en Europa League. Au classement, c’est toujours serré après trois journées. Valence mène les débats, le Real et le Barça pointent respectivement à la 3è et 6è place.

Outre-Manche, Chelsea s’installe confortablement en tête. Difficile d’envisager qu’elle puisse être délogée. 4-0 contre Blackpool, doublé de Malouda. Imparable. Les Gunners ne semblent pas encore pouvoir les inquiéter : 1-1 face à Sunderland. Manchester United s’impose dans la douleur contre Liverpool, 3-2, grâce à l’attaquant bulgare Berbatov auteur d’un Hattrick. Chelsea est leader avec 4 points d’avance. Déjà.

Certains enterraient la Juventus. Erreur : la vieille dame a du caractère. Première victoire de la saison, 4-0 à Udinese. L’AS Roma est tenue en échec 2-2 chez elle contre Bologne. L’Inter pointe à la deuxième place, après sa victoire contre Palerme, derrière Cesena. Le promu remporte sa seconde victoire contre Lecce ce week-end et n’a toujours pas encaissé le moindre but.

La Bundesliga recelle des surprises : Schalke 04, vice-champion d’Allemagne, n’y arrive pas. Défait ce week-end, il occupe la dernière place avec 0 point. Le Bayern de Munich, tenu en échec sur son terrain par Cologne, est 9è avec 5 points. Départ très moyen. En revanche, Mayence et Hoffenheim s’installent en tête du championnat avec 12 et 10 points : ce qui est pris, n’est plus à prendre… A noter la performance de Stuttgart qui marque ses premiers points de la saison, grâce à sa victoire 7-0 contre Gladbach. Il n’est jamais trop tard.