Archives par mot-clé : François Hollande

Marseille : Pape Diouf, candidat à l’élection municipale

L’ancien président de l’Olympique de Marseille a annoncé lors d’une conférence de presse sa candidature à l’élection municipale de la ville phocéenne.

Le Vieux Port et Notre-Dame-de-la-Garde. Photo : Jeanne Menjoulet&Cie.flickr.cc
Le Vieux Port et Notre-Dame-de-la-Garde. Photo : Jeanne Menjoulet&Cie.flickr.cc

Pape Diouf ne fait pas son retour dans le football mais dans la politique. Les rumeurs courraient depuis quelques mois : l’ancien journaliste et président de l’Olympique de Marseille a annoncé au quotidien régional La Provence hier lundi 3 février sa candidature à l’élection municipale en mars prochain. Une nouvelle confirmée ce mardi 4 février sur BFM TV.

 

Pape Diouf se présente en tête d’une liste composée de personnalités venues de la société civile et soutenue par plusieurs partis politiques : une partie d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) et certains anciens Verts et aujourd’hui membres du MODEM. La liste bénéficie également du soutien du collectif citoyen « Sursaut », militant pour une alternative aux partis traditionnels PS-UMP.

La force de l’ancien président du club de football de la ville réside dans la célèbre et bonne image dont il bénéficie dans la cité phocéenne. François Hollande lui-même aurait tenté de le convaincre de se rallier à Patrick Mennucci, le candidat socialiste, en vain.

L’idée de Pape Diouf est de rompre avec le « système des partis » pour pouvoir redonner à la ville des lettres de noblesse, alors qu’elle jouit d’une réputation violente, dangereuse et corrompue : «Quand on a la conviction que la donne peut changer, oui je crois que c’est un devoir que de s’y coller, a-t-il poursuivi. Je ne cherche pas à prendre des voix ni aux uns ni aux autres, la seule chose qui m’importe aujourd’hui, c’est de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière, de redonner à Marseille sa place.»

Il aura pour adversaire le maire UMP sortant, Jean-Claude Gaudin et le socialiste Patrick Mennucci. Le foot mène à tout, la politique y compris. Pour Pape Diouf, réponse fin mars.