Archives par mot-clé : Ligue 1

Ligue 1 : un duel Lille / Saint-Etienne pour la troisième place

Si les deux premières places sur le podium semblent promises au PSG et à l’AS Monaco, la troisième place se dispute encore entre Lille et Saint-Etienne. Avec un léger avantage pour le club nordiste. Explications.

Supporters lillois. Photo : Julien Haler.flickr.cc
Supporters lillois. Photo : Julien Haler.flickr.cc

Florent Balmont, le milieu lillois, a remis les pendules à l’heure après la victoire du Losc contre Montpellier 2-0 lors de la dernière journée de Ligue 1 : «Depuis quelques semaines, j’entends que Lille est en train de dégringoler. Certains, sur les plateaux télé, font la fine bouche. C’est embêtant quand ce sont d’anciens joueurs. Et je ne parle pas des consultants qui n’ont jamais évolué au haut niveau». Histoire de rappeler qu’il ne faut pas enterrer une équipe Championne de France en 2011 et qui travaille sérieusement depuis.

Le LOSC reste une valeur sûre et une équipe sérieuse

Sous les ordres de René Girard depuis le début de la saison, le LOSC n’a pourtant pas toujours convaincu dans le jeu en misant beaucoup sur la rigueur défensive… mais à juste titre puisque Lille est la première défense de Ligue 1, à égalité avec le PSG. Seulement 18 buts encaissés. Les nordistes ont été critiqués pour leur difficulté à marquer des buts : maladroit parfois et pas assez agressif, le LOSC n’a inscrit que 33 buts depuis le début de la saison, malgré des attaquants de qualité. Lille laisse une impression moyenne, qui n’est pourtant pas justifiée au vu de ses résultats et de son classement. Le LOSC reste une valeur sûre et une équipe sérieuse.

4 points d’avance pour Lille sur son concurrent direct stéphanois

Les joueurs de René Girard sont à la 3ème place, avec 52 points : 4 de plus que le concurrent direct stéphanois. Les joueurs de Saint-Etienne sont capables du meilleur – une victoire sans appel contre le Monaco de Ranieri, 2ème de Ligue 1 – et du pire – une défaite sans appel contre des lorientais bloqués au milieu du tableau. Les joueurs de Christophe Galtier peuvent pratiquer un beau jeu, tourné vers l’avant et gêner des équipes comme le PSG ou Monaco.

Les Verts manquent cruellement de régularité

Mais Saint-Etienne est également capable de perdre des points bêtement et de passer complètement à côté d’une rencontre. Erreurs d’inattention ou faiblesses techniques : les Verts manquent cruellement de régularité. Et c’est là que se jouera la troisième place : pour passer devant Lille, Saint-Etienne devra remporter deux matchs de plus que le LOSC sur la fin de la saison. Or le calendrier qui attend les stéphanois est des plus compliqués : déplacements à Paris dimanche soir, puis à Lyon ; réceptions de Nice, Montpellier. Lille semble mieux placé pour prendre la dernière place disponible sur le podium, sauf si Saint-Etienne réalise une fin de saison parfaite.

Bonus track : les résumés des match Saint-Etienne et Lille de cette saison.

 

Ligue 1 : les résultats et réactions du week-end

La bagarre à distance pour la 3ème place entre Lille et Saint-Etienne et le match entre le PSG et l’OM : retour sur les grands moments et les résultats de Ligue 1 de ce week-end.

Ligue-1

Le FC Nantes perd pied contre Evian en ouverture de la journée de championnat vendredi soir : les hommes de Michel Der Zakarian concèdent une nouvelle défaite en Savoie 2-0. Les Canaris traversent une mauvaise passe.

 

L’AS Saint-Etienne a frappé fort samedi dans le match de 17h : les Verts battent l’AS Monaco 2-0 et se rapprochent du 3ème au classement. Les joueurs de Christophe Galtier se sont montrés solides et entreprenants.

Nice n’est pas parvenu à retrouver le chemin de la victoire et s’enfonce à domicile en perdant 0-2 contre Toulouse. Victoire à l’extérieur pour Guingamp également qui s’impose dans un derby breton contre un Rennes décevant. Sochaux, relégable, remporte son match contre Bordeaux et reste en course pour le maintien.

A noter la rencontre pleine de suspens entre l’AC Ajaccio et le LOSC. Lille l’emporte 2-3 en Corse et ne lâche pas sa place sur le podium. Dans le même temps, l’OL qui tente d’accrocher la 3ème place sur le podium, ne peut faire mieux qu’un match nul face à Montpellier. Les chances de revenir dans les trois premiers s’amenuisent.

Dimanche soir, pour clôturer le week-end, le PSG a surclassé l’OM. Prévisible aux vues de la qualité parisienne et des faiblesses techniques marseillaises. 2-0 pour l’équipe de Laurent Blanc. C’est la 4ème victoire d’affilée sur ce score pour le PSG face à l’OM au Parc des Princes. A noter, le retour du Matador Cavani, qui inscrit le second but. Le classement à l’issue du week-end.

 

Bonus track : la chevauchée fantastique de Lucas Moura. Pas de but, mais de la grande classe.


L’incroyable percée de Lucas Moura | PSG VS OM… par zblaf

Ligue 1 : le coup de pompe du FC Nantes

Le FC Nantes au stade de la Beaujoire. Photo : manuel/MC.flickr.cc
Le FC Nantes au stade de la Beaujoire. Photo : manuel/MC.flickr.cc

Promu cet été en Ligue 1, le FC Nantes a démarré la saison sur les chapeaux de roues, se classant à l’automne 2013 dans le top 5 du championnat. Mais la deuxième partie de saison débute mal pour les Canaris. Au lendemain d’une nouvelle défaite contre Evian-Thonon-Gaillard (2-0), les hommes de Michel Der Zakarian vont devoir retrouver un nouveau souffle.

Après avoir passé 4 saisons en Ligue 2, le FC Nantes a retrouvé la Ligue 1 en août dernier. Il a fallu attendre la 5ème journée de championnat pour assister à une victoire des Canaris, contre Sochaux 1-0 à la Beaujoire. Ensuite, les bons résultats sont venus, jusqu’à faire du FC Nantes un invité surprise du top 5. Une belle performance pour un promu qui étonne par sa volonté de jouer et d’aller vers l’avant. Les nantais pratiquaient alors un football plaisant et décomplexé qui leur permit de décrocher des victoires importantes et sans conteste, comme lors de la victoire 3-0 contre les Girondins de Bordeaux (13ème journée).

Un coup de moins bien imputable à l’absence de joueurs importants

Mais depuis la reprise du championnat en janvier, les joueurs de Michel Der Zakarian peinent pourtant à retrouver le rythme : aucune victoire depuis le 12 janvier (Nantes l’emporte alors 1-0 contre Lorient à domicile). Les Canaris n’ont pas marqué depuis 3 matchs. Un coup de moins bien imputable à l’absence de joueurs importants, parmi lesquels Filip Djordjevic, meilleur buteur et passeur de l’équipe, et Serge Gakpé, également meilleur passeur. Hier, lors de la défaite contre Evian-Thonon-Gaillard, l’attaquant Johan Audel sort sur blessure après une douleur causée par une béquille. L’entraîneur n’a pas pu contenir son exaspération contre son joueur qui « aurait du serrer les dents ».

 Un caractère bien trempé

Une mauvaise passe qui agace l’entraîneur nantais, Michel Der Zakarian, lui qui avait déclaré après la défaite 3-0 contre Rennes le 23 février dernier : « on a été nuls ». Il n’avait pas non plus hésité à qualifier le PSG « d’équipe vicieuse » après la défaite à la Beaujoire en Coupe de la Ligue. Un caractère bien trempé donc, dont il va falloir tirer profit pour se sortir de cette mauvaise passe.

Nantes n’a pas à rougir de sa 14ème place

Si sur le papier, les résultats peuvent alarmer, il n’en reste pas moins que cette chute s’apparente à un coup de pompe assez logique : Nantes, qui n’a pas à rougir de sa 14ème place acquise au début du championnat et de belle manière, n’en reste pas moins un promu et les retours en Ligue 1 sont compliqués à gérer. Les blessures de joueurs cadres peuvent également expliquer la méforme du club. Enfin, la fatigue de la mi-saison n’est pas à exclure, après une forte mobilisation qui a pu laisser des traces dans les organismes.

Une victoire contre l’AC Ajaccio est indispensable

Rien d’inquiétant, si les nantais se rassurent lors du prochain match à domicile contre l’AC Ajaccio. Une victoire est indispensable, car la série de matchs qui attend ensuite les Canaris sera compliquée à négocier : Lille, Montpellier, Bordeaux et Monaco. Le FC Nantes paraît, certes sauvé, avec 9 points d’avance sur Valenciennes le premier relégable (qui compte un match en moins), mais devra retrouver le chemin de la victoire dès la prochaine journée, sous peine de se rendre la fin de saison très délicate.

« Les Français et le football », dernière enquête réalisée par Ipsos

La Ligue de football professionnel a publié aujourd’hui une étude commandée par elle-même et l’Union des clubs professionnels de football auprès d’Ipsos. Réalisée entre le 1er et le 5 novembre dernier sur un échantillon de 2015 personnes, l’enquête, intitulée « Les Français et le football » apporte plusieurs enseignements sur l’image du football professionnel.

Ligue-1

Le football reste le sport N°1 des Français

Les dirigeants de l’UCPF et de la LFP peuvent être rassurés ! Le football garde une bonne marge d’avance sur ses concurrents en matière de popularité. 14 % des Français se disent passionnés par le football contre respectivement 8 et 7 % pour le rugby et le tennis. Reste maintenant à déterminer l’évolution de la popularité de ces sports d’une année sur l’autre, une évolution qui n’enchantera pas forcément les dirigeants du football français…

ipsos 1

Des Français masochistes : la Ligue 1 est leur compétition de clubs préférée

Les Français seraient-ils maso ? Alors que la plupart des rencontres de Ligue 1 fait office de succédané au somnifère, cette compétition reste la préférée des Français avec 68 % de réponses favorables. Elle est néanmoins talonnée par la Ligue des Champions qui atteint les 65 %. On en reparle demain soir pendant Evian Thonon Gaillard-Nantes ?

ipsos 2

39 % des supporters le sont d’au moins deux clubs français… Quelqu’un a dit footix ?

Près de la moitié des personnes interrogées se disant supporter l’est d’au moins deux clubs différents ! On ne parle pas de deux clubs à l’échelle européenne mais à notre petite échelle hexagonale ! De quoi faire bondir les plus conservateurs du ballon rond… Quand on voit des spécimens comme celui-ci, on ne peut que les comprendre dans un sens.

ipsos 3

Valbuena parmi les joueurs les plus emblématiques de la L1

Elle est belle notre vitrine ! Zlatan, Falcao, Cavani, Valbuena… Oui, Petit vélo figure en 4ème position des joueurs les plus emblématiques de notre championnat. Rien d’étonnant, qui oserait préférer James Rodriguez, Thiago Silva, André Ayew ?

ipsos 4

Pour plus d’infos, rendez-vous sur cette page.

Ligue 1 : Monaco s’intéresse à Lloris

L’AS Monaco, actuellement deuxième de Ligue 1 aurait des vues sur Lloris, l’international français actuel portier de Tottenham. Un retour dans le championnat français après un passage en Premier League : où comment la Ligue 1 deviendrait-elle sérieusement attractive.

Hugo Lloris pendant l'Euro 2012 lors du match contre l'Espagne. Photo : Дмитрий Неймырок - Sim082.wikimedia.cc
Hugo Lloris pendant l’Euro 2012 lors du match contre l’Espagne. Photo : Дмитрий Неймырок – Sim082.wikimedia.cc

France Football l’annonce dans son édition de ce mardi 25 février : Monaco souhaite recruter un gardien de but de niveau international pour évoluer la saison prochaine en Ligue des Champions et penserait à Hugo Lloris. Plusieurs pistes ont déjà été évoquées puis abandonnées parmi lesquelles Victor Valdès (Barcelone) ou Steve Mandanda (Olympique de Marseille).

Le gardien de Tottenham serait donc sur les tablettes des dirigeants monégasques si l’ASM se qualifie pour la Ligue des Champions ce qui semble plus que probable. Arrivé en Premier League en 2012 après avoir passé 4 saisons à Lyon, Lloris a connu des débuts difficiles avec les Spurs. En concurrence directe avec Brad Friedel, il a dû se battre pour gagner une place de titulaire face à la légende américaine. Finalement acquise, elle n’est plus discutée aujourd’hui.

Tottenham termine l’an passé à une honorable 5ème place. Cette saison, les Spurs sont actuellement 5ème mais à 10 points de Chelsea leader et à 7 points du premier qualifié pour la Ligue des Champions. Il semble donc peu probable que le club londonien parvienne à décrocher une place pour la plus prestigieuse des Coupes d’Europe.

Une arrivée à Monaco pourrait donc être envisageable pour des raisons sportives

D’autant que le club, après un changement d’entraîneur, a des difficultés à enchaîner les bonnes performances et essuie des défaites lourdes devant les gros de Premier League. Encore loin de figurer parmi les grands d’Europe, Tottenham n’est plus aussi attractif sportivement qu’il y a quelques saisons, malgré de gros moyens mis dans le recrutement : moins attractif que l’AS Monaco en tout cas.

Un retour de Lloris à l’AS Monaco pourrait donc être envisageable pour des raisons sportives : le défi de jouer la Ligue des Champions, de faire jeu égal en Ligue 1 avec le grand PSG et pourquoi pas de réaliser de bonnes performances sur la place européen. Sur le papier, autant d’ambitions qu’à Tottenham mais une force de persuasion plus grande : Monaco a recruté des cadors européens pour sa première saison en Ligue 1 et cela fonctionne.

Les joueurs de Ranieri sont 2ème derrière le PSG et semblent partis pour au moins rester à cette place et jouer la Ligue des Champions. Des objectifs séduisants, même pour des internationaux évoluant dans des championnats européens plus prestigieux. L’arrivée de Lloris, ou d’un gardien de cette envergure confirmerait la nouvelle attractivité de la Ligue 1 emmenée par les nouveaux riches parisiens et monégasques.