Archives par mot-clé : Premier League

Arsenal : la mauvaise passe

La réception de Liverpool s’annonçait compliquée pour les Gunners. L’équipe de Kenny Daglish souhaite s’éviter une saison ratée comme celle de l’an dernier. L’équipe d’Arsenal, décimée par les blessures et les suspensions, a sombré à l’Emirates, s’inclinant sur le score de 2 à 0.

Nasri toujours Gunner

Une surprise en ce samedi après-midi sur la pelouse de l’Emirates Stadium : Samir Nasri est titulaire. Celui que l’on annonce à Manchester (City ou United) a joué contre Liverpool et livré une très bonne copie. Il se montre volontaire et dangeureux sur quelques actions. De belles percées, de belles courses et de bonnes oaccsions qui ont frôlé le poteau : l’international français est encore Gunner pour le moment. Difficile de savoir jusqu’à quand. Mais sa présence dans les rangs d’Arsenal a soulagé une équipe décimée par les blessures et les suspensions.

Blessures, suspensions, etc…

C’est un leitmotiv à Arsenal : les cadres sont blessés et souvent, trop souvent. Un problème récurrent qui empêche les londoniens de conquérir des titres. Des blessés et des suspendus : au total, huit titulaires absents dés la deuxième journée de championnat (Song, Gervinho, Traoré, Gibbs, Rosicky, Diaby, Wilshere et Djourou). Koscielny se bloque le dos au bout d’un quart d’heure. De nouveaux jeunes joueurs ont alors foulé la pelouse pour leur premier match en Premier League, avec les risques que cela comportent : Frimpong, auteur d’une prestation mi figue-mi-raisin, écope d’un second carton jaune pour une faute inutile et laisse ses coéquipiers à 10. Pour le reste, c’est comme d’habitude : Arsenal est capable d’actions remarquables, d’éclairs offensives, et de monstrueuses absences en défense. Des errements récurrents qui deviennent préoccupants. Liverpool a su en profiter.

Liverpool se lance

Le recrutement des Reds est estampillé « Premier League » : Stewart Downing, Charlie Adam, Jordan Henderson et José Enrique. Le « King » Daglish n’a pas l’intention de passer à côté de ce début de saison, d’autant qu’il faut éviter de réitérer les mauvaises performances de l’an passé. Les joueurs de Liverpool ont livré une bonne prestation, surtout en deuxième période, lorsqu’Arsenal s’est éteint. José Enrique, « le taureau », a tenu son couloir en défense; Kyut a harcelé le porteur du ballon; Downing a malmené Jenkinson, son jeune vis-à-vis Gunner; Suarez a fait une entrée remarquée, amenant le premier but et marquant le second. Liverpool pourrait cette saison retrouver sa place en haut du tableau de la Premier League. Les Gunners en revanche, pourrait bien la perdre…

Pendant de ce temps en Europe

Les gros souffrent en Angleterre, le Real et le Barça s’installent doucement mais sûrement en tête, l’Inter retrouve son fauteuil de leader et Mayence 05 crée la surprise. De surprises en banalités…

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas en Premier League. Les gros n’ont cette fois pas brillé…du tout. Chelsea perd à Manchester City. But de Tévez. Arsenal est défait à l’Emirates contre West Bromwich, 3-2 après avoir été mené 3-0. Rien de bien glorieux pour les Gunners. Liverpool est tenu en échec par Sunderland 2-2 et Manchester United par Bolton sur le même score. Au classement : Chelsea, ManUn, Arsenal et ManCity. Pas de quoi s’affoler non plus. Pour son premier match sur le banc d’Aston Villa, Gérard Houiller voit son équipe s’imposer à Wolverhampton. Newcastle perd contre Stoke City, avec un Ben Arfa discret.

En Liga, Barcelone s’éclate à Bilbao : 3-1 pour les Catalans. Buts de Busquets, Xavi et Keita : autrement dit, le milieu du Barça s’impose. Le Real de Mourinho aurait pu passer devant le FC Barcelone mais il rate le coche, comme Higuain a raté les occasions. Un 0-0 contre Levante, peu enthousiasmant. Du coup, Valence en profite pour s’emparer de la premier place, après une victoire contre Gijón. Tiercé gagnant pour le moment – probablement pas encore dans l’ordre : 1er, Valence, 2ème Barça, 3, Real Madrid. L’Atletico Madrid pointe à la 4è place après une victoire contre Saragosse.
La Liga semble bien réussir à David Trezeguet. L’ancien turinois plante un doublé contre Séville et permet à son club promu d’Alicante de rejoindre la 7è place, et au club andalou de virer son entraîneur ce lundi. Antonio Alvarez est NPPH (ne passe pas l’hiver). Gregorio Manzano, l’ancien coach du Real Majorque lui succède. Autre doublé : celui de l’ancien bordelais Fernando Cavenaghi sous les couleurs de Majorque contre le Real Sociedad.

En Série A, Cesena, le petit poucet, dégringole à la 8ème place après une défaite contre Naples, 4-1. Malgré sa victoire 1-0 contre l’Inter de Milan, l’AS Rome est toujours dans le bas de tableau : 18ème avec 5 points. Mexès et le club de la capitale vont mal. Le Milan AC retrouvent des couleurs en s’imposant 1-0 contre le Genoa. But de Zlatan. Le Club des « 4 fantastiques » est 5ème. Pour la Vieille Dame, c’est une fois sur deux : victoire contre Cagliari, 4-2 avec un triplé de Krasic. Le trio de tête, probablement pas gagnant : Inter, Lazio, Chievo Verone.

Cette année, la suprise c’est Mayence en Allemagne. Non content d’être en tête, l’équipe de la ville de Mainz s’offre le luxe de battre le Bayern Munich à l’Allianz Arena, rien que ça. Un Bayern orphelin de Ribéry et Robben qui ne fait mieux que la 9ème place avec 8 points. La jeune équipe de Borussia Dortmund crée aussi la sensation : 2ème avec 15 points à 3 points du premier. Un duo inattendu. Hanovre, Hoffenheim, Wolfsburg suivent alors et pourraient bien se frayer une place dans le duo de tête.
En bas, Schalke 04 et Stuttgart semblent incapables de décoller. Les joueurs d’expérience (sic) de Schalke ont sauvé les meubles : Huntelaar et Raul égalisent contre le Borussia M’gladbach. La Bundesligue ennuyeuse : qui oserait dire ça ?