Archives par mot-clé : PSG

Les pronostics

La soirée de Ligue 1 d’hier soir a déjoué tous les pronostics. Alors qu’on croyait Bordeaux en meilleure forme, les girondins s’enfoncent à domicile. Lyon n’a fait qu’une bouchée de Saint-Etienne, dans son chaudron. Marseille renoue avec le jeu face à Sochaux. Monaco n’est pas totalement mort et le PSG retombe dans ses travers. Cette saison, la Ligue 1 sera pleine de surprises… ou ne sera pas.

Marseille ou le renouveau ?
Gignac a inscrit un doublé, servi par Lucho puis Rémy. L’OM retrouve ses fondamentaux en attaque : des appels croisés, des joueurs en mouvement. Du coup, Lucho se régale à servir ses coéquipiers. C’est encore un peu tôt pour le dire, mais il se peut que Marseille soit sur le chemin du renouveau. Deschamps avait appelé ses joueurs à plus d’intelligence dans le jeu. Le coach a été entendu hier. Il faudra confirmer rapidement.

Lyon, Saint-Etienne, Payet et la Playstation
Il y a eu le match aller à Lyon – perdu par les Gones. Il y a eu le discours d’Aulas aux supporters et l’histoire de la playstation. Puis il y a eu les crises à Lyon, entre Lisandro et Puel, entre Cris et Puel, ente Cissokho et Puel. Mais pour le Derby, les lyonnais ont mis les querelles de côté et ont plié les stéphanois – pourtant bien en jambes – 4 buts à 1. Gourcuff a retrouvé sa précision sur les coups de pied arrêtés. Buts de Gomis, Bastos, Briand et Sall contre son camp. A croire que la prime exceptionnelle promise par le président Aulas aux joueurs a motivé les troupes…

Bordeaux et l’arbitre
C’est le propre d’une équipe qui touche le fond : s’en prendre à l’arbitre. Il n’a pas été ménagé à l’issue de la rencontre par Tigana, Chalmé et le président Triaud, qui a demandé à ne plus être arbitré par Saïd Ennjimi. Plus aisé que de regarder ce qui cloche dans l’équipe bordelaise. Malgré un but opportuniste de Modeste, les Girondins, apathiques, s’écroulent face à des caennais motivés. Malgré un bon Plasil et plusieurs franches occasions de buts, les hommes de Tigana n’ont pas trouvé la solution. Gouffran s’est blessé pour plusieurs mois après une fracture de la cheville. Le public de Chaban a accompagné d’une broncca la sortie de ses joueurs. Quand ça va pas, ça va pas.

Monaco n’est pas mort
Il semble que le coup de gueule du portier monégasque ait été entendu. Les joueurs du rocher ont fait bonne figure contre une équipe de Lorient joueuse et crainte. 3 – 1 contre la formation bretonne. Lolo, Mangani, Park ont marqué, dans ce qui pourrait être le renouveau d’une équipe monégasque assez navrante depuis le début de saison. Si Ruffier reste impérial dans ses cages, l’ASM pourrait se sauver.

Le PSG stagne
Ils avaient étrillé les lençois 5-0 en coupe. Hier au Parc des Princes, les parisiens ne sont pas parvenus à faire la différence. Malgré plusieurs occasions franches parisiennes, Runje a préservé ses buts et le match nul. Erding sort sous les sifflets d’un public parisien intraitable, certainement ambitieux. Le PSG est retombé hier dans ses travers, mais compte-tenu du niveau de jeu affiché par les parisiens depuis le début de saison, nul doute que le match d’hier n’est qu’un accident de parcours. Lens retrouve du poil de la bête : rien n’est définitif dans le bas du classement. La lutte pour la descente sera âpre.

Un œil sur…

PSG – OM : voilà le match qui va occuper toute l’attention en Ligue 1. Dans le reste de l’Europe, le programme foot du week-end est des plus alléchants. S’il pleut ces deux prochains jours, il y aura de quoi vous occuper…

Le match du week-end. PSG-OM. C’est LE choc de la Ligue 1, chaque saison. Celui qui réveille les antagonismes : Paris – Marseille, la capitale contre la province… Si ces matchs ont souvent été très engagés, ils n’ont pas toujours été de grande qualité. Mais celui de dimanche soir est très prometteur. Les parisiens ont plutôt réussi leur début de saison. Auteur de très bons matchs, le PSG possède l’un des meilleurs joueurs de la ligue 1 : Néné. Dés qu’il a le ballon, il est dangereux. Technique et intelligent, Paris lui doit beaucoup. En attaque, Erding et Hoarau doivent en revanche se ressaisir. On ne gagne pas le clasico avec des attaquants en grande méforme. L’OM se déplace au Parc après une bonne série de victoires. M’Bia manquera en défense centrale, certes. Mais l’équipe sera très certainement la même que celle alignée contre Lille et Zilina : ça pause une ambiance, quand même. Au risque d’insister : dimanche soir, 20H45, sur la chaîne cryptée.

La polémique du week-end. PSG-OM. Viendront, viendront pas ? Un mois que ça dure : les supporters marseillais reçoivent de la LFP l’interdiction de venir. Anigo et Dassier s’indignent. Des groupes de supporters de l’OM menacent de venir malgré tout. Et puis, le plan Leproux pour pacifier les tribunes du Parc des Princes fausse également la donne : des supporters marseillais au milieu de supporters parisiens aux 4 coins du stade. Il se peut que ce scénario soit celui de dimanche soir. Pas sûr que la préfecture de police apprécie, les riverains non plus.

Le derby du week-end. Real Madrid – Atletico Madrid. C’est le match de l’année pour les supporters de ces deux clubs. Plus attendu encore que ceux contre les ennemis catalans, c’est dire. Sur le plan sportif, le 1er affronte le 6ème. Sur le terrain, Highuain l’argentin défie Forlan l’uruguayen. Va a ser la fiesta!

Le joueur du week-end. Steven Gerrard. C’est le capitaine emblématique de Liverpool. Il y est né, il joue chez les Reds depuis le début de sa carrière et ne souhaite jamais porter un autre maillot. Forcément, une telle fidélité romantique force le respect. Il motive dans le vestiaire, sonne les révoltes sur le terrain et suscite l’admiration dans les tribunes. L’idole d’Anfield a raté son début de saison – à l’image du club. Mais jeudi, il a sauvé son équipe d’une défaite contre Naples à domicile. Mené 1-0 jusqu’à la 75è minute, Liverpool l’emporte 3-1 : Steven G. marque les trois buts. Dimanche, Chelsea se déplace à Anfield. Capitain Fantastic en profitera peut-être pour lancer sa saison 2010-2011.

L’entraîneur du week-end. Roberto Di Matteo. Ancien international Italien et ancien milieu de terrain de Chelsea, Roberto Di Matteo est devenu entraîneur. Et il le fait plutôt bien. West Broomwich Albion Football Club pointe à la 6ème place, à égalité avec Manchester City. WBA s’est offert cette année : Arsenal, Manchester City en Cup, Fulham ou encore Sunderland. Rien que ça.

Le mercato timide des clubs français

A une semaine de la reprise de la Ligue 1, le marché des transferts est resté bien calme, très calme. Les grosses écuries du championnat sont discrètes et n’ont pas annoncé de gros coups. Une inter-saison bien sage, qui pourrait s’avérer payante.

LES JEUNES LYONS

L’Olympique Lyonnais fait le choix de la jeunesse. Jimmy Briand est la seule recrue des joueurs de Claude Puel pour moins de 10 millions. Rien d’autre pour le moment. L’ OL, demi-finaliste de la Ligue des champions est dans l’attente et a laissé la place aux jeunes joueurs formés par le club lors des matchs amicaux, dont certains Champions d’Europe des moins de 19 ans. Les résultats de la nouvelle génération sont prometteurs. L’absence de recrutement pourrait être un signe en leur faveur.

L’OM, DISCRETE

Le champion de France fait preuve de patience et de discrétion. Un seul joueur est arrivé du côté de la Canebière et il n’est pas encore une star. César Azpilicueta, défenseur latéral de 21 ans, est une trouvaille de Deschamps et du staff olympien, considérée comme un futur grand, pour 7 millions d’euros. Il remplace Bonnart, parti. Voilà. Rien n’est encore fait pour un attaquant de grande classe censé renforcer l’équipe pour passer le premier tour de la Ligue des Champions.

LILLE MISE SUR LA DUREE

Une seule recrue à Lille : Moussa Sow en fin de contrat à Rennes a rejoint la séduisante équipe du LOSC. Rien d’autre et aucune autre arrivée n’est programmée. Le président Michel Seydoux a annoncé que le Mercato était clos : plus d’arrivées et pas de départs. Gervinho et Rami devraient rester pour jouer l’Europe League l’an prochain, malgré les yeux doux de quelques grands clubs. A Lille, on mise sur la durée, et compte-tenu du jeu produit l’an dernier, la stabilité de l’effectif pourrait être la clé de la réussite.

MONTPELLIER MALIN

A Montpellier aussi le recrutement est terminé, des mots même du président Nicollin. Les jeunes du centre de formation devraient venir renforcer l’effectif et la seule recrue du Mercato a déjà frappé : Olivier Giroud, meilleur buteur et joueur de Ligue 2 l’an dernier, a rejoint l’équipe surprise de Ligue 1, et a déjà frappé contre les Hongrois de Györ, au troisième tour préliminaire de la Ligue Europa. Giroud, meilleur buteur de ligue 1, on parie ?

LE CALME BORDELAIS

Les Girondins recrutent un défenseur serbe de 20 ans, Vujadin Savic : prime à la jeunesse. Il semble que sa marge de progression soit importante. Un vent de fraîcheur souffle sur la défense bordelaise, d’autant que Planus est blessé jusqu’à la fin du mois d’août. En attaque, Chamakh est parti à Arsenal. Cavenaghi prend sa place. Les joueurs formés au club devraient faire leur première arme. RAS.

NENE ET LE PSG

C’est la seule recrue jusqu’ici et certainement la seule du Mercato pour le club de la capitale, mais non des moindres. Le milieu de terrain offensif brésilien Nenê a réussi ses matchs amicaux et fera beaucoup de bien au milieu de terrain parisien. Bodmer en manque de temps de jeu a rejoint le PSG, histoire de retrouver une seconde jeunesse. Les finances du club ne permettront pas de faire d’autres emplettes, en tout cas pas avant d’avoir dégraissé l’effectif. Départs à prévoir.

AUXERRE L’EUROPEEN

Anthony Le Tallec, ancien jeune prometteur du football français, a posé ses valises en Bourgogne. Jean Fernandez n’a pas dit son dernier mot : l’entraîneur auxerrois souhaite enrôler le lillois Obraniak. Mais les négociations âpres avec le LOSC n’ont pas encore permis de faire signer le milieu de terrain offensif. Pour le moment donc, Auxerre n’a presque pas changé une équipe qui gagne. A suivre.

Ce que l’on a appris du trophée des champions

Hier, l’OM et le PSG s’affrontaient pour décrocher le trophée des Champions, à Radès en
Tunisie devant un stade comble. Les coachs avaient prévenu – c’est un match de préparation. Ils n’ont pas menti. Prologue de la ligue 1, tranquille.

Le PSG fera – enfin – une bonne saison

Nenê et son pied gauche sont arrivés à l’inter-saison dans le club de la capitale et ça a fait du bien. Les matchs amicaux l’ont prouvé et le début de rencontre à Radès également. Le PSG fait mieux tourner le ballon, tente de combiner en attaque avec des joueurs qui pourraient bien se trouver et faire mouche. Nenê, Sessegnon, Erding, Kežman – s’il reste – Luyindula – s’il arrête de vendanger. Il manquait Hoarau hier – s’il reste. Ils ont inquiété plusieurs fois les marseillais
et dans le jeu, ont dominé les débats, largement. La décision se fait aux tirs aux buts, mais un but de
Paris n’aurait pas été un hold up.
La défense centrale, elle, peine et le jeune Sakho devra contrôler sa fougue : il a échappé au carton rouge hier. Il a grillé sa cartouche.

Le champion de France n’est pas encore prêt

Bon d’accord : il manquait Niang, Brandão, Heinze et Mbia. Le champion de France sortant est poussif
et ce n’est pas les matchs amicaux qui viendront attester du contraire. Aucun but marqué dans le jeu. Manque d’efficacité : ce n’est pas pour rien qu’un attaquant est attendu du côté de la Canebière.
Ayew éclabousse moins de son talent que lors de la Coupe du Monde. Ben Harfa apporte incontesta-
-blement de la rapidité et de la vivacité lorsqu’il
rentre. Annonciateur d’une bonne saison – s’il reste. Et en défense centrale, Soulé Diawara se blesse tout seul, à la cuisse : musculaire, il semblerait. La tuile.
A part ça, Lucho est en jambe – contrairement à l’an dernier à la même époque. C’est déjà ça. Azpi, le
jeune latéral espagnol, fait bien le job. C’est déjà ça.